High tech

Alternative au Wi-Fi, le Li-FI séduit (enfin) les industriels

Alternative au Wi-Fi, le Li-FI séduit (enfin) les industriels.

© Melpomenem/Getty Images

13 sept. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Tous les signaux sont au vert pour le marché du Li-Fi, cette technologie reposant sur une connexion sans fil via l'éclairage LED. Dans les prochaines années, son utilisation devrait se démocratiser, grâce à la sortie d'une multitude de produits compatibles signés Samsung, Panasonic ou encore Philips.

Les nombreux avantages de la Light Fidelity

Depuis le début de l'été, de nombreux rapports expliquent que le marché du Li-Fi va probablement exploser dans les années à venir, grâce notamment à l'implication de nombreux industriels, jusque-là un peu frileux et manquant surtout des ressources nécessaires pour produire des appareils compatibles avec cette nouvelle technologie. Selon le cabinet de recherches Market Research Future (MRFR), le marché du Li-Fi pourrait ainsi atteindre les 2,3 milliards de dollars d'ici 2030. Le groupe IMARC est encore plus optimiste, tablant sur un marché dépassant allègrement les 4 milliards de dollars d'ici 2027. S'il est difficile de s'accorder sur les chiffres, la tendance semble quant à elle très claire.

Le Li-Fi ("Light Fidelity") est une technologie de communication sans fil basée sur l'utilisation du spectre de lumière. Cette technologie facilite la communication bidirectionnelle à haut débit dans n'importe quel environnement fermé équipé d'un éclairage LED : bureau, voiture, avion, salle d'opération ou complexe commercial.

En terme de débit, le Li-Fi pourrait en théorie permettre d'accéder à des débits supérieurs à 1Gbps (des débits équivalents au Wi-Fi).

En laboratoire, des chercheurs ont pu atteindre des débits de plus de 220 Gbps, impensables dans des conditions normales.

L'utilisation de la lumière comme source de connexion présente de nombreux avantages, à commencer par une infrastructure déjà existante et une faible consommation d'énergie, le tout sans ondes et donc sans danger pour l'organisme. De plus, c'est aussi une solution sécurisée puisque limitée à un espace dédié. Contrairement au Wi-Fi, la connexion ne pourra pas passer les murs.

Des smartphones et ordinateurs bientôt compatibles ?

La technologie existe depuis maintenant plusieurs années mais a jusque-là été principalement réservée à quelques (rares) professionnels de l'automobile, de l'électronique, de la défense, de l'aérospatiale ou encore de la santé. Mais demain, les particuliers aussi auront la possibilité d'en profiter. De nombreux fabricants entendent en effet lancer prochainement des appareils connectés compatibles.

Les ordinateurs, smartphones ou tablettes ne possèdent pas de capteur compatible avec le Li-Fi. Mais cette situation pourrait prochainement changer grâce à l'intégration dans le système Linux de pilotes capables de prendre en charge le Li-Fi de la compagnie pureLiFi. Or Linux est à la base d'un système autrement plus populaire : Android. L'ajout du Li-Fi dans le noyau Linux n'est donc qu'un début, avant que cela ne fasse boule de neige et que l'ensemble de nos smartphones et ordinateurs puissent un jour être compatibles.

Dernière condition indispensable pour que le Li-Fi se démocratise : que les équipements en LED deviennent la norme, que ce soit dans les habitations privées, les entreprises ou les lieux publics.

Sur le même sujet

Alzheimer précoce, les risques des outils numériques et des ondes Wi-Fi, 1, 2, 3, 4, 5G

Surfons Tranquille

Bientôt une connexion Internet haut débit et fiable dans les avions

High tech

Articles recommandés pour vous