Regions Liège

Amaury Bertholomé est le nouveau directeur général du circuit de Spa-Francorchamps

Amaury Bertholomé

© Fred Goffin

Un peu plus de 5 mois après l’assassinat de Nathalie Maillet, le nom du nouveau directeur général du circuit de Spa-Francorchamps est officiellement connu.

Ce 27 janvier, le Conseil d’administration de la société du circuit a nommé Amaury Bertholomé à cette fonction.

Stavelotain d’origine, il est installé à Liège où il est actif au sein de la section MR de Liège-Ville. Il est actuellement chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il est aussi, depuis près d’un an, président de l’Abbaye de Stavelot.

Un parcours

Amaury Bertholomé a étudié au Collège Saint-Remacle de Stavelot puis à l’Université de Liège où il a obtenu un master en management général en 2010. Il est aussi notamment détenteur d’un certificat interuniversitaire en finances publiques.

Il a été conseiller en finances publiques et locales à l’Union des Villes et Communes et conseiller du groupe MR du Parlement de Wallonie.

On notera aussi, au cours des dernières années, sa présence comme administrateur au sein de la SONACA, de la Société liégeoise de gestion foncière, du Festival de Liège, du domaine touristique de Blegny-Mine et de Wallonie Belgique Tourisme.

Les arcanes du circuit de Spa-Francorchamps, il les connaît. Il y a été commissaire du Gouvernement wallon jusqu’à fin 2018. Il a également été commissaire du Gouvernement Wallon à la SOGEPA, la Société wallonne de gestion et de participations, qui intervient dans le financement du circuit.

Poursuivre et faire évoluer

Peu après l’annonce de sa nomination, Amaury Bertholomé nous a confié : "Ça représente un formidable projet que je suis très honoré de pouvoir poursuivre, avec une pensée toute particulière pour Nathalie Maillet que j’ai eu la chance de côtoyer et qui a mis en place une stratégie extrêmement ambitieuse, avec un gros plan d’investissement qui est en cours de mise en œuvre. Donc il s’agit de poursuivre, évidemment, sur cette voie et, certainement, de faire évoluer la stratégie mais évidemment je me réserve quelques jours pour préparer la présentation de ceci à l’équipe que je me réjouis de rencontrer.".

L’an dernier, quand il était devenu président de l’Abbaye de Stavelot, où est installé le Musée du Circuit, Amaury Bertholomé avait annoncé vouloir renforcer les liens entre le circuit et l’abbaye. "C’est assez heureux, puisque je vais pouvoir mettre en œuvre des deux côtés cette ambition.", nous explique-t-il aujourd’hui, "Je pense que, de façon générale et singulièrement dans la région de Stavelot, il faut intensifier le lien entre les différents sites touristiques de la région. Le circuit, c’est un outil économique, c’est un outil sportif, c’est aussi un outil touristique. Donc le but, c’est vraiment de faire en sorte que les touristes qui viennent au circuit ou qui viennent à l’abbaye se rendent, par ailleurs, sur les autres sites de la région."

Sur le même sujet

Spa-Francorchamps : 25 millions d'euros investis et une nouvelle tribune

Regions Liège

Articles recommandés pour vous