Mobilinfo

Amendes routières pour GSM au volant : arnaque ou pas ?

© © Tous droits réservés

28 janv. 2022 à 13:24 - mise à jour 28 janv. 2022 à 13:40Temps de lecture1 min
Par Caroline Martin

Il y a quelques jours, certains citoyens ont reçu un courrier leur signalant qu'ils avaient été verbalisés pour avoir conduit avec le GSM à la main. Un montant de 125,06 € leur était réclamé. La zone de police Beyne-Fléron-Soumagne en région liégeoise, avait rapidement donné l'alerte sur les réseaux sociaux : il s'agissait d'une arnaque.

Le numéro de compte mentionné était faux disait-on et le montant de l'infraction n'était pas le montant légal. 

Après vérification, pourtant, l'arnaque... n'en était finalement pas une.

Et la police a très vite retiré l'alerte sur les réseaux sociaux.

Pourquoi ce couac ?

Depuis le 20 décembre dernier, le modèle des lettres des amendes routières envoyées aux contrevenants a effectivement changé pour davantage de lisibilité des personnes concernées. Ce dont, visiblement, la zone de police n’avait pas eu écho.

Le numéro de compte indiqué sur la missive était donc bien le bon. Le montant de la contravention aussi. Le conducteur qui utilise son téléphone portable alors même qu’il conduit s’expose à une amende de base de 116 € à laquelle s’ajoute, depuis septembre, une surtaxe de 8,84 € qui permet de couvrir les frais administratifs. Une surtaxe indexée avec le passage à l’an neuf et qui grimpe désormais à 9,06 €. De quoi arriver finalement au montant "étrange" de 125,06 € mentionnés dans la missive. 

Amendes pour GSM au volant: JT 14/01/2022

Sur le même sujet

La police lance une nouvelle action contre la distraction au volant dès ce jeudi

Mobilité

« GSM au volant, retrait de permis au tournant » dans l’arrondissement de Hal-Vilvorde

Articles recommandés pour vous