Tipik - Pop Culture

American Pie : pourquoi cette comédie un peu lourde a si bien fonctionné

Le tout premier American Pie est sorti il y a plus de 20 ans et s’apprête à revenir dans une version "au goût du jour".

© Universal Pictures / Persbericht

C’est officiel : American Pie devrait revenir en 2024 pour un énième épisode. Le scénario est seulement à l’écriture, mais on sait déjà que l’objectif de cet épisode sera de présenter un American Pie dépoussiéré des clichés et des lourdeurs caractéristiques à cette saga de la fin des années 90. Une saga qui a malgré tout cartonné aux USA et ailleurs. Mais pourquoi, au juste ?

Alors oui, on sait que certains d’entre vous doivent se dire qu’American Pie, c’est de l’humour lourd, que ça vole pas haut, ou encore que la trame de fond est débile. On est d’accord : on n’est pas dans du grand cinéma d’auteur et American Pie ne méritait certainement pas un Oscar.

Mais les chiffres générés par la saga au box-office sont assez parlants : le budget des 4 volets d’American Pie réunis avoisinait les 150 millions de dollars. Une coquette somme, mais qui n’est rien en comparaison des recettes générées par les films, à savoir quasiment 1 milliard de dollars. On peut raisonnablement se poser la question de ce qui a permis à ces teen movie de percer auprès du public et de continuer à faire parler d’eux 23 ans après la sortie du premier opus.

Une saga, ça fait toujours plus vendeur

Là, il nous faut faire un bon récap' parce que vous avez peut-être loupé l’un ou l’autre épisode. Le 1er American Pie sort en 1999, et est rapidement suivi de 2 autres volets, sortis en 2001 et 2003. Le public ne doit donc pas attendre très longtemps pour revoir Jim, Stifler et consorts. Dans la série principale de films, il y aura 4 films en tout puisqu’un 4e volet est sorti en 2012.

Mais la production n’en est pas restée là et dès 2005, une série de films dérivés de la série principale a également vu le jour. Aucun des acteurs présents dans les premiers volets n’a cependant pris part à cette série dérivée, hormis Eugene Levy, qui joue le père de Jim dans la série principale.

Rien de tel qu’une saga pour ancrer les films et les personnages dans l’esprit du public et devenir, sans en avoir l’air, une série "populaire".

Des thèmes très à la mode mais aussi intemporels

Au moment où sort American Pie 1, l’Amérique est en train de découvrir des films dont les thèmes, certes "faciles" mais importants dans la vie de jeunes adultes, sont très bankables.

American Pie aborde des sujets comme les relations amoureuses, le sexe (et la fameuse “première fois”), l’alcool ou encore les sorties entre potes. Sex Academy, Sex Trip, The girl next door, Loser,… sont autant de productions américaines sorties au début des années 2000, soit quelques mois après la sortie d’American Pie.

Bref, il y avait là quelque chose à exploiter et les studios de production s’en sont rendu compte. American Pie a lancé une mode, mais est l’un des rares "teen movies" à avoir fait une franche percée dans les esprits et à être devenu un film de culture pop.

Mais si American Pie a cartonné au moment de sa sortie, le film continue à faire parler de lui aujourd’hui parce que les thèmes sont aussi universels qu’intemporels. Les questions existentielles que se posent les protagonistes de cette comédie à l’humour potache sont et seront toujours d’actualité.

En regardant American Pie, qui aborde cette période clé qu’est la sortie de l’adolescence, toute personne s’identifie à ce qu’elle a vécu, ce qu’elle est en train de vivre ou ce qu’elle s’apprête à vivre. Le film parle à tout le monde – bon, ok, peut-être que votre mamie est moins au fait de ce qu’est American Pie – et c’est aussi ça qui a fait son succès. Si on regarde les films aujourd’hui, il a certes vieilli, mérite certainement une relecture attentive au regard des clichés sexistes qu’on y trouve, mais les thèmes parleront toujours à la nouvelle génération.

La nostalgie, le bon filon des producteurs

Vous l’aurez remarqué : la nostalgie est partout en filigrane de ce film, et miser sur ce sentiment doux-amer était une stratégie payante. La nostalgie était déjà au cœur du premier opus et y est toujours dans le 4e : Stifler accepte difficilement le fait qu’il a grandi, de même que ses amis, et qu’il ne retrouvera jamais cet état d’insouciance propre à la fin de l’adolescence et au début de la vie d’adulte.

Il y a donc fort à parier qu’on continue à parler d’American Pie pendant plusieurs années encore, a fortiori avec l’arrivée d’un nouvel opus qui tienne compte des nouvelles réalités et avancées sociétales.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

American Pie a 20 ans : que sont devenues les stars du film ?

Tipik

Articles recommandés pour vous