Anderlecht

Anderlecht – Antwerp : Pour Kompany, les Anversois trouveront "une bonne manière de s’adapter sans Refaelov"

Vincent Kompany

© Belga

07 mai 2021 à 10:33 - mise à jour 07 mai 2021 à 10:33Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Après avoir partagé 2-2 face au club de Bruges en ouverture des playoffs, le Sporting d’Anderlecht s’apprête à recevoir l’Antwerp ce samedi soir. Un match auquel ne devrait pas participer Lior Refaelov, futur joueur du RSCA et déjà écarté de la sélection anversoise pour affronter Genk la semaine dernière. Vendredi, lors de la conférence de presse d’avant-match, Vincent Kompany s’est aussi exprimé à ce sujet.

"Refaelov, c’est un top joueur et chaque équipe a besoin de ses tops joueurs. De notre côté, c’est une saison où on a dû faire sans Doku, sans van Crombrugge… sans Kompany qui a arrêté sa carrière. Ce que je veux dire, c’est que les bonnes équipes trouvent toujours une bonne façon de s’adapter. L’Antwerp trouvera aussi une manière de s’adapter sans Refaelov pour être compétitif."

Le coach des Mauves ne veut d’ailleurs pas entendre parler de son futur joueur avant le 14 juin, date à laquelle les Bruxellois devraient reprendre les entraînements pour préparer la prochaine saison. "Jusqu’au début de la pré-saison, c’est un joueur de l’Antwerp. On se verra suffisamment la saison prochaine. Je ne veux rien savoir de la cuisine interne de l’Antwerp avant le match contre nous. On a fait notre travail, notre analyse. On sait exactement ce à quoi on va devoir se mesurer. Puis, si le choix de l’Antwerp est de ne pas le faire jouer, c’est uniquement leur choix."


►►► À lire aussi : Kompany n’a pas de doutes sur Eden Hazard : "Il est à sa place au Real Madrid, ce n’est qu’une question de temps"


Pour Kompany, Anderlecht devra oublier la brillante victoire 1-4 du mois dernier et se présenter sur la pelouse avec des ambitions décuplées. "Je ne veux pas penser à cette victoire. Je veux approcher le match avec plus d’envie que l’adversaire. Peu importe leur envie de revanche", a affirmé Kompany qui a plusieurs fois insisté sur "l’importance du collectif" dans ce genre de matches. "C’est toujours difficile de prévoir des scénarios quand on joue contre l’Antwerp. On a des joueurs qui peuvent faire la différence mais il faudra trouver des solutions collectives."

Enfin, Kompany a parlé de Timon Wellenreuther, relégué sur le banc par le jeune Bart Verbruggen lors du match face à Bruges. S’il a préféré éviter tout commentaire sur le jeune gardien de 18 ans, le coach bruxellois a tenu à souligner l’attitude professionnelle du portier allemand. "Il a été super professionnel. J’ai énormément de compréhension pour n’importe quel sentiment. C’est le droit du joueur mais le plus important pour moi c’est l’aspect travail, l’aspect professionnel, collectif. Sous tous ces aspects-là, il a été impeccable cette semaine. C’est comme ça qu’il est devenu premier gardien à Anderlecht et qu’il avancera encore dans sa carrière. J’ai vu l’attitude qu’il fallait de sa part. Malheureusement, on a 35 joueurs dans le noyau et il n’y en a qu’onze qui jouent."


►►► À lire aussi : Anderlecht : La valse des gardiens est lancée, Steppe arrive, Wellenreuther peut partir


 

Articles recommandés pour vous