RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Anderlecht encaisse en fin de match et concède un partage frustrant contre Eupen

27 sept. 2020 à 05:00 - mise à jour 27 sept. 2020 à 15:51Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Anderlecht a concédé un partage frustrant contre Eupen lors de la 7e journée de Pro League (1-1). Dominateurs, les Mauves pensaient avoir fait le plus dur quand Sambi Lokonga a ouvert la marque après 70 minutes. Mais le Sporting, toujours invaincu, est retombé dans ses travers et a encaissé en fin de rencontre. Julien Ngoy a profité de la fébrilité défensive bruxelloise pour offrir un point aux Pandas.


►►► À lire aussi : Kompany : "Quand on dégage trop vite qu'on se précipite, finalement ça provoque des erreurs"


Pour la cinquième fois en sept matches, Anderlecht a craqué dans les dix dernières minutes. Une telle récurrence, ce n’est plus un hasard. Tout comme la fragilité défensive du Sporting (9 buts concédés, une seule clean sheet). Deux faiblesses qui ont déjà coûté 6 unités à Kompany et ses hommes.

Domination stérile

Avant que l’histoire ne repasse les plats, Anderlecht maîtrise globalement son sujet. Malgré les absences (9 joueurs en quarantaine dont Vlap, Verschaeren et Trebel), les Bruxellois confisquent la possession de balle et campent dans la moitié de terrain eupenoise. Ils manquent tout de même de tranchant pour réellement inquiéter De Wolf. Jeu court ou jeu long, le résultat est le même. Doku et Tau tentent, sans grand succès. La domination reste stérile. A part une frappe de Lokonga (26e), déjà, pas grand-chose à signaler.

Le Sporting n’est pas à l’abri d’une erreur comme cette relance plein axe de Luckassen. Musona refuse l’offrande et loupe l’objectif (45e+1). En deuxième période Kona et Tau sont contrés des deux côtés du terrain. Quand Kompany se décide à donner du poids à son attaque avec l’entrée de Dimata, Anderlecht n’affiche qu’un tir cadré. Et sans un double arrêt de Van Crombrugge devant Adriano et Ngoy (69e), le bilan serait encore plus négatif.

Ngoy répond à Lokonga

Dans la foulée, Lokonga fait souffler le Lotto Park d’une frappe sèche et limpide (70e). Le verrou a sauté mais le match n’est pas terminé. Et les travers mauves refont surface. La défense cafouille, Ngoy récupère le ballon, se retourne et glisse le ballon hors de portée de Van Crombrugge. Anderlecht concède son quatrième partage de la saison et reste bloqué en 5e position au classement.

 

Loading...
Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous