Jupiler Pro League

Anderlecht gaspille un avantage de 2 buts à Malines et retombe dans ses travers

09 août 2020 à 06:00 - mise à jour 09 août 2020 à 18:14Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter

Le Sporting d’Anderlecht a entamé sa saison par un nul. Sur la pelouse de Malines, les Anderlechtois ont tâtonné offensivement avant de s’en remettre à un exploit en solitaire de Jérémy Doku, avant de s'effondrer pour concéder le nul.

Il y a un an, les Mauves gâchaient le retour de Vincent Kompany en s’inclinant face à Ostende au Parc Astrid. Ce soir, Kompany n’était pas sur la feuille de match, toujours blessé. Une charnière Cobbaut-Luckassen était alignée dans un onze pas encore transfiguré par les recrues, qu’il s’agisse de Percy Tau ou de Mustapha Bundu. Les Anderlechtois espéraient bien confirmer face à Malines les meilleures dispositions qui avaient été les leurs en fin de saison dernière, lorsqu’ils avaient inscrit 16 buts en 3 matchs.

Pourtant, le spectre de l’Anderlecht en panne de but (9 fois lors de la saison dernière, Anderlecht n’avait pas réussi à marquer le moindre but) a dû rejaillir dans les esprits. Ce n’est pas la titularisation de Landry Dimata 546 jours après son dernier match professionnel qui a pu rassurer les Mauves. L’ancien Ostendais a tenu 59 minutes sur la pelouse avant d’être suppléé par Antoine Colassin, au terme d’une prestation volontaire mais sans occasion franche.

Malines, de son côté, a fait son match, profitant de sa supériorité dans le duel physique. A plusieurs reprises, le Kavé aurait dû prendre les devants dans la rencontre, mais les Togui, Hairemans et Vranckx se sont montrés très maladroits devant le but de Van Crombrugge.

Après avoir été inexistant pendant 60 minutes, le Sporting s’est finalement réveillé. L’étincelle est venue de Jérémy Doku, emblème du " process " et joyau à polir. Aligné à droite, le jeune Doku (18 ans) a débloqué le marquoir à la 64e minute. Son solo dans la défense malinoise a fait exulter tout le banc des Mauves, sur ce qui était alors la première véritable possibilité des Bruxellois.
Dans la foulée, la rencontre s’est bien débridée, Malines se pressant vers l’avant pour revenir au contact. A la 75e minute, Murillo, très peu en vue sur son flanc droit, a profité de l’une de ses seules sorties de défense pour réaliser un bon centre, lequel, dévié par Bijker puis Bushiri, a terminé dans le but. C’est 0-2.

A la 82e minute, Killian Sardella oublie de dégager un ballon alors qu’il était acculé à proximité de son rectangle. Le ballon, récupéré par le Kavé termine sur la tête d’Igor De Camargo qui réduit l’écart. Deux minutes plus tard, Jordi Vanlerberghe remet les deux équipes à égalité, profitant du désarroi d’une défense aux abois. Vlap et Luckassen hériteront des deux dernières possibilités dans les arrêts de jeu, sans succès.

Malines ramène un point qui aurait été inespéré à la 75e minute, Anderlecht de son côté retombe dans les travers forts bien connus de la saison dernière.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous