Football

Anderlecht joue sa saison à Saint-Trond : "les Canaris voudront finir en beauté"

© Tous droits réservés

17 avr. 2021 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter

Dimanche à 18h, Anderlecht devra valider son ticket pour les PO1. Après une saison où les Mauves ont joué avec le coeur de leurs supporters confinés, il reste un écueil : Saint-Trond. Une équipe déjà sauvée, qui a fêté son maintien de manière appuyée il y a deux semaines et vient de livrer un non-match dans le - pourtant toujours très important - derby limbourgeois. Du pain bénit pour les Mauves ? Que du contraire.

Les Bruxellois pourront prendre la route de Saint-Trond avec une certitude : s'ils en reviennent avec un point au moins, ils seront en PO1. Après une série de 9 sur 9 face à Zulte-Waregem, l'Antwerp et le FC Bruges, les Mauves tiennent à nouveau leur destin en main et doivent transformer ce dernier essai pour atteindre ce "final four". "Je resterais sur mes gardes avec Anderlecht", tempère Thomas Chatelle, qui a évolué pour les deux crèmeries en question. "Saint-Trond est démobilisé car l'équipe est sauvée, c'est sûr. Mais les Trudonnaires ne vont-ils pas jouer ce match à fond pour terminer la saison en beauté ?"  Philippe Albert tenait le même discours lors de l'émission La Tribune, lundi soir. "Il va falloir être professionnel jusqu'au bout. Il faudra être à 150% pour les battre. S'ils abordent le match au Stayen comme ils ont abordé celui face à Bruges ou face à l'Antwerp, ils passeront sans problème."

Dernière victoire au Stayen en 2016

La dernière victoire d'Anderlecht remonte à janvier 2016, lorsque l'équipe était emmenée par Besnik Hasi. Depuis, les Bruxellois ont perdu deux fois et partagé l'enjeu à une reprise. Preuve supplémentaire que la réputation de déplacement piégeux tenue par les Trudonnaires n'est pas usurpée. "Sur ce terrain synthétique, tu ne sais jamais comment une équipe peut réagir. Anderlecht a montré dans beaucoup de matchs qu’ils étaient au-dessus et qu’ils pouvaient gérer. Mais je ne suis rassuré ni par Saint-Trond, ni par Anderlecht. Il y a un gros passif cette saison en ce qui concerne les Mauves. Il y a ce parcours en dents de scie qui nous rappelle qu’ils peuvent perdre les pédales, surtout par rapport à des équipes moins fringantes. Anderlecht reste le grand favori, mais..." Les Mauves auront certainement pointé que Saint-Trond n'a pris aucun point à domicile face aux trois autres membres du top 4 (défaites contre l'Antwerp, Genk et le FC Bruges).
 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous