Jupiler Pro League

Anderlecht s’incline face à Bruges, Simon Mignolet à nouveau infranchissable

© Tous droits réservés

16 oct. 2022 à 05:00 - mise à jour 16 oct. 2022 à 18:24Temps de lecture1 min
Par Christophe Delstanches

Anderlecht - FC Bruges : 16 octobre 2022 (0-1)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Bruges s’est imposé, 0-1 à Anderlecht, dans un topper équilibré. La gestion des moments clés, mais aussi et surtout un grand Simon Mignolet, ont fait la différence pour les Brugeois. Anderlecht est à présent 9e au classement.

Le match

La pression est sur les épaules bruxelloises avant ce topper. Mais les jeunes pousses de Felice Mazzu montrent d’entrée un visage conquérant.

Si les premières escarmouches sont brugeoises, la première grosse occasion est bruxelloise, peu avant le quart d’heure. Une passe des 40 mètres de Murillo trouve Fabio Silva. Le Portugais hésite entre un contrôle et un lob, une hésitation qui fait les affaires de Mignolet.

La domination territoriale est brugeoise mais les hommes de Karl Hoefkens n’arrivent pas à cadrer leurs tirs. La plus franche occasion de la première mi-temps, est mauve (24e). Un centre tenu de Murillo trouve Stassin au premier poteau. La reprise puissante du jeune attaquant de 17 ans s’écrase sur le poteau du gardien brugeois. C’est à peu près tout ce qu’on peut se mettre sous la dent dans ce prmeier round. C’est 0-0 à la pause.

Au retour des vestiaires le rouleau compresseur brugeois est lancé. Il faut un Henrik Van Crombrugge impérial pour annihiler les offensives brugeoises. En 12 minutes le portier bruxellois écarte trois tirs cadrés des Blauw & Zwart.

A l’heure de jeu c’est le gardien d’en face qui sauve les meubles. Arnstad décoche une frappe puissante des 20 mètres. Mignolet se détend et empêche les Mauves de prendre les commandes.

La domination brugeoise est récompensée à la 69e minute. Sowah trouve Vanaken dans le grand rectangle. Vanaken glisse subtilement le ballon en retrait à Nielsen qui trompe Van Crombrugge.

Le dernier quart d’heure est 100% mauve. Les Bruxellois poussent encore et encore mais buttent systématiquement face à l’infranchissable Simon Mignolet. La doublure de Courtois a une nouvelle fois fait la différence, en sortant tout jusque dans les arrêts de jeu. La fin de match est émaillée par une sale faute de Sylla, qui lui vaut un carton rouge totalement justifié.

Anderlecht est mal payé au vu de la prestation globale des Bruxellois. Bruges rejoint le top 3.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous