Anderlues: le bourgmestre PS Philippe Tison démissionne

Changement de bourgmestre à Anderlues. Philippe Tison démissionne
09 oct. 2020 à 01:22Temps de lecture2 min
Par Cédric Loriaux

Anderlues aura bientôt un nouveau bourgmestre! Lors d'un très long conseil communal, le socialiste Philippe Tison a annoncé ce jeudi soir qu'il démissionnait de ses fonctions. Officiellement pour se consacrer pleinement à son mandat de député fédéral. Mais il s'agit en réalité d'essayer d'apaiser les tensions politiques à Anderlues où rien ne va plus depuis plusieurs mois. Il faut dire que Philippe Tison, aux commandes de la commune depuis 2006, cristallise les tensions depuis très longtemps. Le PS local a implosé avec des échevins dissidents qui ont quitté le navire. On ne sait plus très bien qui fait quoi. L'opposition, au taquet, fait tout pour faire vaciller le tout puissant bourgmestre. Et les citoyens d'Anderlues, presqu'incrédules, assistent eux à ce spectacle politique pathétique. Et hier soir, Philippe Tison n'a même pas daigné leur adresser un mot. "Pas d'interview! Pas d'interview! Pas d'interview! Par principe!", nous assène-t-il, très irrité par notre présence, à la sortie du conseil communal après plus de trois heures trente de débats. L'homme s'engouffre dans son bureau en fuyant les médias, comme un suspect qu'on vient d'arrêter et qui cache son visage pour ne pas être reconnu. Il  est vrai qu'il a des raisons de ne pas être de bonne humeur. Alors qu'il régnait en maître absolu sur Anderlues depuis près de quinze ans avec son absolue majorité, voilà que tout s'écroule. Son PS local est en miette, certains anciens camarades échevins ont claqué la porte et dénoncé les agissements du clan Tison. Il n'y a plus de majorité. Le PS fédéral est obligé de venir mettre de l'ordre. L'opposition, AJC, ne le lâche pas d'une semelle. Il y a de quoi être fatigué.

Mais qui va devenir bourgmestre alors? Il suffit de regarder les résultats des élections communales de 2018. Qui a obtenu le plus de voix de préférence sur la liste qui est arrivée en tête? Juste derrière Philippe Tison, on trouve Virginie Gonzalez, la compagne du futur ex-bourgmestre. C'est elle qui devrait reprendre le mayorat: "Je pense que je vais accepter, oui. Il y a plus de 20 ans que je me suis investie en politique dans ma commune. Les gens me font confiance. Donc j'imagine que ce n'est pas parce que je suis la compagne de Philippe Tison que les gens votent pour moi. Je sais gérer la chose publique. J'ai des qualités, des aptitudes et je pense que c'est un peu réducteur et peu flatteur pour moi d considérer que je ne suis que la compagne de." Autant dire que pour le parti d'opposition AJC, cela ne changera rien. "Il n'y a rien de nouveau dans la mesure où madame remplace monsieur, monsieur remplace madame. A un moment, il faut arrêter de rigoler et de prendre les gens pour des andouilles", nous explique Hadrien Polain, chef de file d'AJC. "Philippe Tison est quelqu'un qui a de grandes capacités à titre individuel mais qui est aussi très soutenu politiquement", poursuit-il. "Très clairement, si on doit faire le ratio entre potentiel et résultats, on est sur un score proche de zéro. Sans parler des gros problèmes d'honnêteté intellectuelle, de manipulations, d'absence de vérités. Philippe Tison, c'est vraiment l'expression du pouvoir dans sa forme la moins digne." Hadrien Polain en est convaincu: le départ de Philippe Tison ne changera rien à Anderlues sauf si un changement de majorité intervient dans les prochaines semaines pour ramener un peu de stabilité et de sérénité. La démission de Philippe Tison sera actée officiellement lors du prochain conseil communal. 

Sur le même sujet

Un député socialiste visé dans une enquête pour corruption

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous