Tour de France

Andy Schleck: "Une étape de montagne dès la 2e étape, c'est très sexy!"

Andy Schleck: "Une étape de montagne dès la 2e étape, c'est très sexy!"

© Tous droits réservés

30 août 2020 à 11:59 - mise à jour 30 août 2020 à 11:59Temps de lecture1 min
Par Sylvain Rouquet

Notre journaliste Jérôme Helguers a tendu son micro à Andy Schleck, ce dimanche matin, avant le départ de la 2e étape à Nice. L'occasion d'avoir l'avis du vainqueur de la Grande Boucle 2010 sur le profil de ce départ de Tour, avec dès aujourd'hui un profil accidenté, favorable aux attaques de puncheurs et où les favoris devront être attentifs.

"Aujourd'hui, il faut être à 100% quand on démarre le Tour" explique Andy Schleck. "Surtout avec les profils d'étapes qu'on a cette année. On ne peut pas viser la 3e semaine car le temps qu'on peut perdre maintenant sera difficile à reprendre après."

"Une étape de montagne dès la 2e étape, cela change un peu" ajoute le Luxembourgeois. "C'est très sexy pour un Tour. Cela change d'un contre-la-montre traditionnel où 3 coureurs se disputent la victoire. C'est un concept qui me plaît bien! Mais je ne suis plus coureur. Si j'étais encore coureur, cela me ferait chi*r car les étapes plates en entrée de Tour c'est moins stressant. Mais pour les spectateurs, c'est spectaculaire!"

Enfin, sans citer de nom, l'ex-maillot jaune annonce une course ouverte où les coureurs vont se battre pour aller chercher les différents maillots. "L'étape sera animée, les maillots sont ouverts: il y a par exemple des points à prendre pour le maillot à pois. C'est une chance pour tous les coureurs de monter sur le podium ce soir. On verra aussi qui monte bien et qui monte moins bien. Le classement ne sera pas fait ce soir mais on aura une indication."

Articles recommandés pour vous