RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tipik

Angèle de retour sur scène pour le Nonante-cinq Tour chez elle, à Bruxelles !

17 mai 2022 à 10:48Temps de lecture3 min
Par Vincent Billaroch

Sorti en décembre dernier, l’album "Nonante-cinq" d’Angèle a rapidement séduit le public. Six mois plus tard, on a enfin pu découvrir un tout nouveau show sur scène à Forest National !

Cette première date du Nonante-cinq Tour était sold out, Forest National était plein à craquer, Julien Granel s’est chargé de chauffer le public en première partie, malgré le fait qu’il faisait déjà très (très) chaud dans la salle !

 

L’assemblée attendait Angèle avec impatience, on a même eu droit à une ambiance de match de foot avec une "ola", quelques “Angèle, Angèle, Angèle !”, bref, l’enthousiasme était présent !

Une vraie pop star !

Le show commence, et on comprend dès le premier titre qu’Angèle n’était pas là pour vendre des gaufres ! Elle est accompagnée de musiciens super talentueux, d’une troupe de danse qui l’accompagne sur chaque morceau et qui permet d’amener chaque titre dans une toute nouvelle dimension.

Pendant une heure et demie, Angèle chante, danse, sans aucune fatigue visible, c’est officiel, la jeune fille de Laeken est devenue une véritable pop star ! On sent l’influence de sa copine Dua Lipa dans ce show, autant dans les chorégraphies que dans le changement de tenues en fonction de certains titres.

 

Elle nous a offert des tableaux dignes des plus beaux primes de la Star’Ac… Kamel Ouali serait fier d’elle, et la petite Angèle adolescente qui rêvait devant sa télé aussi.

Mention spéciale à la scénographie du titre “Tempête” pendant lequel un voile gigantesque s’est déroulé sur scène pour y afficher des images d’orages et de tempête, qui nous a tous laissé bouche bée.

Manou Milon

Une connexion indéniable avec le public

Malgré un show millimétré, préparé, et chorégraphié, la connexion entre Angèle et son public était évidente. Toute la salle connaissait chaque titre du dernier album, à chaque moment impressionnant de danse ou de scénographie, le public donnait de la voix pour soutenir la reine de Bruxelles !

Manou Milon

Tous ses morceaux ou presque sont des tubes, c’était vraiment impressionnant de voir à quel point le public connaissait les paroles…

Elle nous a fait vivre de vrais moments de show à l’américaine mais aussi des moments plus intimistes, en piano voix, pendant lesquels elle tenait la salle seule avec son instrument de prédilection… Elle l’a d’ailleurs présenté comme "un ami cher".

Que ce soit sur "Taxi" ou encore "Bruxelles" de Dick Annegarn qu’elle a décidé de rejouer devant le public de Forest National, Angèle nous a prouvé qu’entre elle et son piano, c’est une vraie histoire d’amour.

Manou Milon

Et puis lors de son interprétation du titre "Ta reine", Angèle se livre et nous raconte le moment où elle a écrit ce titre dans sa chambre. Elle voulait simplement raconter une histoire d’amour normale, même si pour beaucoup ce n’était pas le cas.

Elle a ensuite invité le public à l’accompagner, pour justement briser ces stéréotypes, avec un message d’unité. Le 16 mai, c’était la journée internationale du vivre ensemble, en plus, on est à quelques jours de la Pride chez nous en Belgique, c’était donc plus que jamais d’actualité.

L’apothéose en fin de concert

Pas de répit pour le public, Angèle enchaîne ses plus gros titres dans la dernière partie du concert. Les gradins étaient debout pendant "Balance ton quoi", Angèle n’avait presque plus besoin de chanter…

Ça a continué juste après avec "Fever" son featuring avec Dua Lipa qui a littéralement retourné la salle, il faisait encore plus chaud à Forest National (même si personne ne pensait que ce serait possible).

Ensuite, on devine les premières notes de "Démons" le deuxième single de son dernier album en duo avec Damso, toute la salle retient son souffle lorsqu’on approche du couplet du rappeur… Et là, il arrive derrière elle, le roi et la reine de Bruxelles sont réunis sur scène et c’était presque impossible d’entendre ce qui se passait tellement les cris remplissaient la salle. Damso était le seul invité de ce show incroyable, et Bruxelles s’en souviendra, c’est sûr !

 

Manou Milon

Angèle ne pouvait pas finir son concert sans interpréter le premier single de "Nonante-cinq", elle clôture donc le premier concert de sa tournée avec le titre "Bruxelles je t’aime" chez elle, à Bruxelles ! Le public envoie toute l’énergie qu’il lui reste, une vraie émotion remplit la salle, ça nous a foutu des frissons.

La musique c’est avant tout partager des émotions avec le public, et Angèle l’a fait superbement bien.

La Belgique a définitivement sa pop star internationale, le public présent hier a été témoin que chez nous aussi, on peut faire le show, sans envier ce qui se passe ailleurs…

C’est sûr, Angèle va inspirer une nouvelle génération de futurs artistes belges qui vont nous surprendre !

Sur le même sujet

Nonante-cinq Tour : Angèle vit sa meilleure vie

Tipik

Angèle reçoit un "Zinneke de bronze" pour son rôle d'ambassadrice de Bruxelles

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous