Monde Afrique

Angola : le président Lourenço investi pour un second mandat après une victoire serrée

Joao Lourenço, président de l'Angola et candidat à la présidence du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), prononce un discours lors d'un meeting de campagne à Luanda, le 20 août 2022

© Julio PACHECO NTELA

15 sept. 2022 à 06:06Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Anthony Roberfroid

Le président angolais Joao Lourenço doit être investi jeudi à Luanda pour un second mandat, reconduit après la victoire serrée de son parti aux législatives d'août dont l'opposition a contesté les résultats.

L'Angola a tenu le 24 août le scrutin le plus disputé de son histoire. Dans ce pays d'Afrique australe, il n'y a pas d'élection présidentielle et la tête de liste du parti vainqueur aux législatives devient automatiquement chef de l'Etat.

Le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), au pouvoir depuis l'indépendance du Portugal en 1975, a remporté les élections avec 51,17% des voix, le plus bas score qu'il ait jamais enregistré.

Le premier parti d'opposition, l'Union nationale pour l'indépendance (Unita), a rassemblé 43,95% des suffrages.

M. Lourenço, 68 ans, doit prêter serment lors d'une cérémonie officielle sur la place de la République, lieu historique de la capitale où les funérailles nationales de son ancien mentor et ex-homme fort du pays à l'héritage controversé, l'ancien président José Eduardo dos Santos, ont été organisées en pleine semaine électorale.

Plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus à l'investiture, dont le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa.

A la veille de la cérémonie, Adalberto Costa Junior, le chef de l'Unita, a indiqué que son parti accepterait que ses parlementaires soient investis jeudi, après avoir longtemps refusé de reconnaître les résultats des élections, selon lui entachées d'"irrégularités".

L'Unita a contesté ces résultats en justice, mais son recours a été rejeté au début du mois, le tribunal constitutionnel considérant qu'aucun élément ne permettait de les remettre en cause.

Recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous