Animal Rights attire l'attention sur la souffrance des dindes de Noël

06 déc. 2021 à 18:32Temps de lecture1 min
Par Belga

La fondation Animal Rights mènera une action de sensibilisation à la souffrance des dindes dans la nuit de lundi à mardi à l'abattoir de volailles de la société Volys Star à Lendelede (Flandre occidentale). Les activistes y organiseront une veillée de Noël symbolique.

Volys Star envoie à l'abattoir de 16.000 à 18.000 dindes chaque semaine. "Nous désirons donner un visage aux animaux qui entrent ici de manière anonyme. Nous allons attendre les camions avec nos caméras et raconter l'histoire de ces animaux à l'aide de photos, vidéos et livestreams", explique la porte-parole d'Animal Rights, Els Van Campenhout. Images à l'appui, la fondation de défense des animaux entend souligner que les photos d'animaux beaux, sains et heureux présentes sur les emballages ne correspondent pas à la réalité.

Situation désastreuse

Pour Animal Rights, la situation des dindes est désastreuse. "Beaucoup de dindes meurent prématurément dans leur enclos. Les taux de mortalité élevés sont dus à divers problèmes de bien-être et de santé tels que la présence de maladies dans leur lieu de vie, ou le piétinement des animaux entre eux. L'élevage sélectif organisé pour optimiser le taux de croissance des bêtes et le développement à l'extrême de la viande au niveau de la poitrine provoque des troubles au niveau des pattes et des problèmes osseux. Les animaux sont donc physiquement limités dans leurs mouvements normaux et confortables."

L'abattoir Volys Star est le seul abattoir de dindes restant dans le Benelux. Animal Rights avait déjà tourné des images des derniers moments de vie des animaux dans les camions en 2020.

L'organisation de défense des droits des animaux appelle également les gens à choisir des alternatives végétariennes pour Noël et à éviter la dinde.

 

Les traditions des dindes de Thanksgiving

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Les Restos du Cœur lancent un appel aux dons pour offrir 5000 repas de fêtes

Comment gâcher un repas de fête ? Prononcez "vaccination" et "enfants"

Chroniques

Articles recommandés pour vous