Journal du classique

Anna Netrebko revient plus tôt que prévu au Staatsoper de Vienne pour l’ouverture de la saison

Anna Netrebko sings in Regensburg

© dpa / picture-alliance – Armin Weigel

30 août 2022 à 10:05Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

Elle ne devait pas revenir au Wiener Staatsoper avant le mois de janvier 2023, Anna Netrebko fera l’ouverture de la saison de l’Opéra d’Etat de Vienne, aux côtés de Vittorio Grigolo, dans La Bohême de Puccini. Ils remplacent Sonya Yoncheva et Roberto Alagna qui devaient chanter La Juive d’Halévy.

L’ouverture de saison du Wiener Staatsoper devait présenter une rareté, l’opéra La Juive de Fromental Halévy, avec dans les rôles principaux Sonya Yoncheva et Roberto Alagna. Mais les deux artistes ont dû annuler leur participation pour cause de maladie. Par conséquent, l’Opéra d’Etat de Vienne a fait appel à la soprano russe Anna Netrebko – qui ne devait revenir à Vienne en janvier 2023 dans le rôle-titre d’Aïda de Verdi – au ténor italien Vittorio Grigolo. Ils tiendront les rôles de Mimi et de Rodolfo dans La Bohème de Puccini, qui sera donc proposé à la place de La Juive d’Halévy.

La représentation du 14 septembre de La Juive sera également remplacée par une représentation supplémentaire de Carmen de Bizet, qui est se jouera à partir du 9 septembre à guichets fermés.

Mais pourquoi remplacer la production La Juive par un autre opéra ? Comme l’explique Bogdan Roscic, directeur du Wiener Staatsoper, "la Juive est une production particulièrement importante dans le répertoire du Staatsoper, mais c’est aussi une œuvre particulièrement exigeante et rarement jouée. Il était donc impossible de procéder à un remaniement aussi profond juste avant le début des répétitions".

Ces trois représentations de La Bohème signeront le retour de la diva russe à Vienne, alors que celle-ci est encore écartée de certaines scènes internationales, comme en Allemagne ou aux Etats-Unis.

Sur le même sujet

"Racisme" ou "véracité historique", la polémique du "blackface" gonfle autour d’Anna Netrebko et des Arènes de Vérone

Journal du classique

Anna Netrebko déprogrammée en Sibérie, jugée "traître" à sa patrie par la Douma

Journal du classique

Articles recommandés pour vous