RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'odyssée

Anniversaire de Mozart fêté par quelques-uns de ses plus grands admirateurs

Thématique "Autour de Mozart"

L'odyssée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 janv. 2022 à 16:31Temps de lecture3 min
Par Anne Hermant

En ce jeudi 27 janvier, nous fêtons l’anniversaire de Mozart, né en 1756. Et pour lui rendre hommage, nous avons convié quelques-uns de ses plus grands admirateurs : Beethoven, Chopin, Max Reger, Louis Spohr, Fernando Sor ou encore Toshio Hosokawa.

Fazil Say et Max Reger

L’une de ses pièces les plus célèbres est sans nul doute la Marche turque. Même si elle est très souvent jouée sous ce titre comme une pièce indépendante, il s’agit en fait du dernier mouvement de la Sonate n°11 pour piano, un Rondo alla Turca. De cette même sonate, vous connaissez certainement le thème du premier mouvement. C’est ce thème que le compositeur allemand Max Reger va utiliser 130 ans plus tard pour composer ses Variations sur un thème de Mozart.

Louis Sporh

Pour cet hommage à Mozart, Reger a donc repris le thème d’une sonate pour piano. Mais la plupart du temps, les thèmes de Mozart utilisés par les compositeurs sont plutôt des thèmes d’airs d’opéra, dont certains étaient déjà des "tubes" à l’époque. C’est le cas du duo "Là ci darem la mano", tiré de l’opéra Don Giovanni. Le violoniste et compositeur Louis Spohr, contemporain de Paganini, utilisera ces mélodies connues comme un véritable outil marketing. En effet, avant ses tournées de violoniste virtuose, il organisait des soirées musicales dans des salons privés : cette sorte d’avant-concert était destinée à aiguiser l’appétit et la curiosité des mélomanes, et à les inciter à se rendre au grand concert public, concert sur lequel reposait la réussite financière de la tournée. C’est dans cette optique, et donc pour un usage personnel et promotionnel, que Spohr composa ce Potpourri sur des thèmes de Mozart.

Frédéric Chopin

Toujours sur le célèbre duo de Zerline-Don Juan, voici cette fois une composition signée d’un tout jeune pianiste polonais âgé de 17 ans, et encore inconnu à l’époque : Frédéric Chopin. Ce sont ces Variations sur "Là ci darem la mano" de Mozart qui vaudront à Chopin le fameux compliment de Robert Schumann : "Chapeau bas, Messieurs, un génie…".

Fernando Sor

Le guitariste et compositeur Fernando Sor était un fervent admirateur de Mozart. Son Introduction et Variations sur un thème de Mozart est l’une de ses œuvres les plus connues, et fait partie du répertoire de tous les guitaristes classiques. Il existe six autres courtes pièces tout aussi réussies, tirées également de La Flûte enchantée.

Beethoven

"En tout temps, je me suis compté au nombre des grands admirateurs de Mozart et je le resterai jusqu’à mon dernier souffle", écrivait Beethoven. Et il le prouve en musique ! En 1795, il compose des Variations pour deux hautbois et cor anglais sur ‘’Là ci darem la mano’’, qui décidément, inspire beaucoup les compositeurs… Quelques années plus tard, il consacre deux séries de variations au duo violoncelle-piano. Ces deux œuvres sont basées sur La Flûte enchantée, opéra que Beethoven appréciait tout particulièrement. La première série compte 12 variations, et s’inspire du fameux air de Papageno : "Ein Mädchen oder Weibchen".

Toshio Hosokawa

C’est à l’occasion du 250e anniversaire de Mozart, en 2006, que le compositeur japonais Toshio Hosokawa a composé un concerto pour piano et orchestre : Lotus au clair de lune, sous-titré ‘’Hommage à Mozart’’. Hosokawa s’est inspiré du Concerto pour piano n° 23 de Mozart, qui dit-il, ‘’a été parmi ses favoris de la musique européenne depuis l’enfance’’. Dans la plus grande partie de l’œuvre, la nature de l’hommage est cachée, mais vers la fin, on reconnait le thème du mouvement lent du concerto, qui émerge d’une mystérieuse atmosphère lunaire…

Programmation musicale

Fazil SAYAll Turca Jazz, Op. 5b
Fazil Say, piano

Wolfgang Amadeus MOZART – Sonate pour piano n° 11 en la Majeur, K. 331 : Thème du 1er mouvement
Christian Zacharias, piano

Max REGER – Variations et fugue sur un thème de Mozart, pour orchestre, Op. 132 : Variation 1
Russian State Symphony Orchestra – Valeri Polyansky, direction

Louis SPOHR – Potpourri sur des thèmes de Mozart pour violon et cordes, Op. 22 (extrait) : 3. Andante con espressione – 4. Allegretto
Kenneth Sillito, violon solo – Academy of St Martin in the Fields Chamber Ensemble

Frederic CHOPIN – Variations sur “Là ci darem la mano” de Mozart (Don Juan), Op. 2 : Introduction et Variations 1 à 3 (version pour piano solo)
Daniil Trifonov, piano

Fernando SOR – Six airs de La flûte enchantée de Mozart, op. 19 : 6. O Isis und Osiris ! (Acte II)
Margarita Escarpa, guitare

Ludwig van BEETHOVEN - 12 Variations sur “Ein Mädchen oder Weibchen” de Mozart (La Flûte enchantée), pour violoncelle et piano, Op. 66
Pierre Fournier, violoncelle – Friedrich Gulda, piano

Toshio HOSOKAWA – Concerto pour piano Lotus Under the Moonlight, subtitled "Hommage à Mozart."
Momo Kodama, piano – Royal Scottish National Orchestra – Jun Märkl, direction

Wolfgang Amadeus MOZART – Concerto pour piano et orchestre No 23 en La Majeur K 488 : 3. Allegro assai
Christian Zacharias, piano – Staatskapelle de Dresde – David Zinman, direction

Sur le même sujet

Quelle est la seule œuvre de Mozart dans la tonalité de Mi mineur ?

Telle est la question !

Podcast : Amadeus de Milos Forman, entre trahison biographique et misogynie, la grâce opère-t-elle toujours ?

Journal du classique

Articles recommandés pour vous