Moteurs

Antoine Magain : un wallon au top de l'enduro mondial

Première victoire en Championnat de France le we dernier pour Antoine Magain!

© Mastorgne photography

18 sept. 2020 à 09:33 - mise à jour 18 sept. 2020 à 09:33Temps de lecture2 min
Par Gérald Wery

L'enduro, c'est comme le WRC...mais sur deux roues! Des spéciales chronométrées requérant des aptitudes de motocrossman et de trialiste. Des liaisons entre les spéciales a effectuer dans un temps imparti, souvent serré, sur un parcours truffé de pièges. C'est la discipline la plus complète du sport moto! Et nous y avons un jeune pilote wallon qui intègre cette saison l'élite! Le championnat de Belgique 2020 ayant été annulé,  Antoine Magain s'est d'abord tourné avec brio vers les championnats étrangers.

Un wallon en tête du championnat de France

Antoine Magain: un wallon au top de l'enduro mondial!

Pour se préparer au championnat du monde qui débute ce week-end en Aveyron, le jeune pilote de Nismes (24 ans) est parti se préparer en Italie et en France. "Le championnat d'Italie est le plus relevé de la planète enduro car il accueille les meilleurs pilotes étrangers, explique son papa, l'ancien champion Bernard Magain". Minimax, c'est son surnom, s'y est distingué en signant quatre top 10, dont une remarquable cinquième place!

Le week-end dernier, lors de l'ouverture du championnat de France, Antoine Magain a remporté les deux premières manches du championnat dans la catégorie E3 réservée aux grosses cylindrées. L'usine Sherco pour laquelle il roule officiellement va donc plus que probablement lui proposer de poursuivre ce championnat pour aller décrocher le titre!

Et ce week-end commence le championnat du monde !

Objectif podium pour sa première saison mondiale en Elite!
Objectif podium pour sa première saison mondiale en Elite! © FDavid BeEnduro

"C'est une double première pour moi ce week-end, raconte Antoine Magain. Première année en championnat du monde Elite (les pros) et première saison en tant que pilote d'usine (Sherco- marque française). Je suis bien dans ma tête. Je me sens prêt physiquement. En fait, c'était une bonne idée de rouler le week-end dernier en championnat de France avec une plus grosse cylindrée (300cc) parce que je suis content de retrouver en mondial ma 250cc que je maîtrise totalement! Mon plus gros boulot sera de gérer mon mental pour bien libérer mon pilotage. Je sais que j'ai la vitesse pour jouer le top 10 au scratch (toutes catégories confondues) et le podium en E1 (250cc)."

Deux longues journées de course sont au programme dans le Tarn, près d'Albi.

Et pendant ce temps, les anciens seront à Harzé-Aywaille…

Une forte délégation allemande avec ces très rares Zundapp d'usine!
Prototype BMW enduro du début des années 80. Pour les gros bras!
Le plus beau parc fermé de l'année devant le château de Harzé!

L'enduro sera aussi à la fête ce samedi au Château de Harzé où plus de 180 équipages internationaux se retrouveront pour participer à l'une des plus belles épreuves d'Europe: le 4e Circuit des Crêtes Revival. Un retour dans le temps avec toutes les saveurs d'époque et des machines dans des états de rénovation exceptionnel qui nous rappellent les grandes heures de la regolarita, la première appellation de l'enduro, épreuve de régularité. Départ 9h3O au château de Harzé (Aywaille).

Articles recommandés pour vous