Culture & Musique

Antoine Pierre sort l’album "Suspended" inspiré par la période électrique de Miles Davis

Antoine Pierre
16 sept. 2020 à 14:02Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

Devenu figure incontournable de la nouvelle génération du jazz en Belgique, Antoine Pierre présente le troisième volume de son projet personnel, Urbex.

Aux commandes de son collectif, le jeune batteur livre un nouvel opus aux climax captivants. Du haut de ses 27 ans, Antoine Pierre peut déjà se targuer de belles références : batteur de Philip Catherine, du projet TaxiWars (Tom Barman de dEUS) et lauréat de nombreux prix, il a également joué avec Enrico Pieranunzi, Joshua Redman ou Eric Legnini. Il signe les compositions et les arrangements de son nouvel album. Un projet qui a été inspiré par la période électrique de Miles Davis qui a changé radicalement l’évolution du jazz en 1970 avec notamment l’album "Bitches Brew". 

Antoine Pierre Urbex Electric - Sound Barrier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un album enregistré en public à Flagey

Urbex est né entre deux étapes citadines de la vie du musicien. D’un côté, Bruxelles où il a étudié la musique et rencontré ses acolytes. De l’autre, New York qui lui a offert l’occasion d’approcher les sources du Jazz au plus près. Urbex, contraction de "Urban Exploration", fait référence à une fascination esthétique pour les vieux bâtiments laissés à l’abandon, que le temps s’efforce de garnir de champignons, de mérule et de taches noires, avec l’aide du froid et de l’humidité qui décollent les tapis des murs et rongent les encadrements des fenêtres.

"Suspended", le troisième album d’Urbex, écrit par le leader du groupe, s’inspire de l’énergie débordante et du son rock de "Bitches Brew", tout en leur apportant une touche du jazz le plus moderne. Sur scène, se rencontrent les univers de Miles Davis et du batteur belge. Ce dernier est épaulé par de talentueux musiciens et le résultat groove et fait des étincelles. C’est une éruption de sons et d’énergie. Tantôt une transe, tantôt une envolée vers un climat stupéfiant. Antoine Pierre est à la batterie, Jean-Paul Estiévenart à la trompette, Ben Van Gelder au saxophone alto, Bram De Looze au piano, Jozef Dumoulin aux claviers, Bert Cools/Reinier aux guitares, Félix Zurstrassen à la basse électrique et Frédéric Malempré aux percussions.

Antoine Pierre était l'invité de Philippe Baron dans son émission "Jazz" sur Musiq3 et de Patrick Bivort dans son émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21.

Interview de Antoine Pierre (Urbex) dans l'émission "Jazz" sur Musiq3

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Interview de Antoine Pierre (Urbex) dans "Classic 21 Lounge" sur Classic 21

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le jazz sur > AUVIO

Sur le même sujet

Il y a 60 ans s'enregistrait l'album "Around Midnight" de Julie London

Culture & Musique

Il y a 50 ans s'enregistrait "Afric Pepperbird" du Jan Garbarek Quartet

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous