Le 6/8

Apprenez-en plus sur la gestation des animaux qui vous entourent

La gestation de nos animaux - Partie 1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Nature qui nous entoure est si belle et parfois si mystérieuse. Tant d’espèces animales avec chacune leurs spécificités, notamment au niveau de la reproduction. C’est un sujet qui peut étonner et pourtant, nombreuses sont les questions des propriétaires de chiens ou de chats ou tout simplement les interrogations parfois curieuses mais légitimes sur les processus de reproduction des diverses espèces animales qui nous entourent notamment les gestations.

La chienne

Commençons par la chienne, un des animaux de compagnie les plus courants. En effet, la population canine est très largement représentée dans nos foyers. On trouve dans cette espèce une grande et large diversité de races, mais au niveau du processus de la reproduction, globalement, les choses se passent à peu près de la même façon pour tout le monde.

Ainsi, la chienne a deux périodes de reproduction pendant l’année : on dit qu’elle est alors en chaleurs. Ce qui surprendra probablement le plus chez le chien, c’est la technique de la fécondation : on a déjà tous vu deux chiens véritablement collés l’un à l’autre, le mâle ayant sailli la femelle. Cette observation s’explique par l’anatomie de l’appareil reproducteur : le mâle possède un bulbe pénien qui gonfle et bloque en quelque sorte le mâle pendant la saillie. Donc surtout, même si le mâle attrape la femelle par accident, il est interdit de les séparer au risque de blesser le mâle. Il faut leur laisser faire leur affaire et attendre ensuite patiemment l’arrivée de jolis petits chiots. C’est une période de gestation de 65 jours qui amène à la mise bas d’un nombre variable de chiots.

© Tous droits réservés

La chatte

On sait que la chatte peut avoir des chaleurs plusieurs fois par an, en général à chaque changement de saison. Et à chacune des portées, ce sont entre 4 et 7 chatons qui peuvent naître. D’où l’importance de la stérilisation dans cette espèce pour lutter contre les phénomènes de la surpopulation des chats errants.

Il y a une particularité très étrange chez les chats : la chatte peut être fécondée par des mâles différents et avoir donc des chatons de père différents. Lors de la mise bas, on peut donc avoir des chatons relativement différents dans la portée, ce qui peut être assez rigolo.

La gestation chez la chatte est de 65 jours et si à partir du 70e jour de la gestation la chatte n’a pas mis bas, il faut vraiment s’en inquiéter.

© Tous droits réservés

Les gestations des animaux - Partie 2

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le serpent

Moins fréquent dans nos habitations, le serpent se montre fascinant pour certains et redoutables pour d’autres. Son système de reproduction est diversifié : certains sont ovipares, d’autres vivipares. Et puis on a des espèces ovovivipares : la femelle pond mais garde les œufs dans son système reproducteur. Le bébé serpent se développe donc à l’intérieur de la mère pendant 80 jours et lors de la naissance, l’œuf est éjecté et le serpent naît en même temps, comme chez les requins.

Il faut aussi souligner que dans cette espèce animale, le papa n’est pas du tout impliqué puisqu’après l’accouplement et la fécondation, le papa serpent abandonne la femelle qu’il ne reverra jamais plus après.

© Tous droits réservés

Le règne animal peut également surprendre par la longévité de certaines gestations

Il y a effectivement dans le monde animal des espèces qui se caractérisent par des gestations qui, comparées à la grossesse de la femme, peuvent être considérées comme particulièrement longues.

L’orque a une des plus longues périodes de gestation de tous les animaux marins. En effet, les femelles portent leurs progénitures à terme pendant une durée moyenne de 18 mois.

L’éléphant est l’animal terrestre avec la plus longue période de gestation chez les mammifères. La gestation dure plus de 20 mois, soit un peu moins de 2 ans. La femelle éléphant ne peut donner naissance qu’à un seul petit éléphanteau par grossesse, et pour cause, dès l’accouchement, leurs progénitures pèsent déjà entre 90 kg et 120 kg.

Le requin lézard est encore plus impressionnant que l’éléphant, le requin lézard est un animal dont on parle peu. Et pourtant, c’est lui qui, selon les scientifiques, détient le record absolu de la plus longue durée de gestation du monde animal puisqu’il porte ses petits pendant plus de 3 ans.

Globalement, lorsque les petits de ces espèces viennent au monde, ils sont déjà bien formés, et en capacité de nager, de marcher, etc, ce n’est pas le cas de toutes les espèces.

En effet, et l’exemple le plus représentatif d’une gestation atypique dans ce contexte est probablement celle du panda géant.

Le créneau de fertilité de la maman est tout d’abord très serré puisqu’il ne compte qu’un à trois jours par an. Et il faut attendre l’âge de 5 ans pour que la femelle soit capable de se reproduire. A l’âge adulte, le panda pèse 120 kg mais lors de la naissance après une gestation de 112 à 163 jours, le petit panda ne pèse que 70 à 130 grammes. Pendant 18 mois, le petit est donc totalement dépendant de sa maman. C’est très particulier pour une espèce sauvage, car dans la nature, beaucoup de bébé panda ne survivent pas.

Giant panda sitting

Sur le même sujet

Les chats peuvent-ils être allergiques aux humains ?

Le 6/8

Qu’est-ce que le pedigree d’un chien ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous