RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Approvisionnement limité, prix élevés : le chef de l'OMS critique les firmes pharmaceutiques et dénonce un "échec moral"

04 mai 2022 à 15:48Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

Le chef de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé mercredi, depuis Genève, les firmes pharmaceutiques à baisser le prix de leurs médicaments contre le Covid-19. Alors que ces entreprises enregistrent des bénéfices records, elles exigent pour ces traitements des prix que ne peuvent payer les pays à moindres revenus, a-t-il déploré, parlant même d'échec moral sans pour autant viser une société en particulier.

En raison de l'approvisionnement limité et des prix élevés, certains pays ne peuvent s'offrir ces médicaments qui pourraient pourtant sauver des vies.

Nous ne pouvons accepter des prix qui rendent ces médicaments accessibles aux pays riches uniquement

"Il est inacceptable que dans la pire pandémie depuis le siècle dernier, de nouveaux traitements qui peuvent sauver des vies ne soient pas accessibles à toute personne qui en ait besoin", a dénoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'OMS admet que l'innovation des firmes pharmaceutiques doit être rémunérée "mais nous ne pouvons accepter des prix qui rendent ces médicaments accessibles aux pays riches uniquement, et hors de portée des plus pauvres. C'est un échec moral", a-t-il déclaré.

Les sociétés pharmaceutiques proposent généralement leurs médicaments dans trois gammes de prix, afin que les pays aux bas revenus doivent débourser moins que les pays plus prospères.

Cependant, tout comme lors du lancement des premiers vaccins contre le coronavirus, les pays riches ont mis la main sur une large partie de la première production des médicaments, ne laissant que des miettes aux pays moins favorisés.

Sur le même sujet

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, reconduit pour un second mandat

Monde

Coronavirus en Afrique du Sud : deux nouveaux-sous variants d'Omicron à l'origine du pic de Covid

Coronavirus

Articles recommandés pour vous