Nutrition

Après la viande sans viande, le lait maternel est le nouveau défi de la culture alimentaire en laboratoire

Après la viande sans viande, le lait maternel est le nouveau défi de la culture alimentaire en laboratoire.

© Jovanmandic

28 nov. 2022 à 10:30Temps de lecture3 min
Par RTBF avec ETX

A Melbourne, la start-up Me& vient d'annoncer la mise au point d'un lait maternel enrichi produit en laboratoire. L'entreprise australienne est loin d'être la seule à plancher sur un sujet qui divise sur le plan éthique. Pourtant, l'utilité de cette nouvelle innovation alimentaire mérite d'être posée dans un contexte de forte demande en lait maternel.

Des pénuries de lait maternel aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la demande en lait maternel a augmenté sous l'effet d'une grave pénurie de lait infantile, qui a fait les gros titres de la presse américaine au printemps dernier.

L'approvisionnement a d'abord été sérieusement fragilisé par la pandémie. La situation est devenue ensuite critique lorsque plusieurs laits infantiles ont été rappelés dès le mois de février par les autorités américaines en raison de leur potentielle contamination bactérienne.

Finalement, l'allaitement maternel a fait l'objet d'une importante campagne de communication dans un pays biberonné au lait infantile. D'après l'Académie américaine de pédiatrie, moins d'un quart des bébés américains sont nourris au sein au cours de leurs six premiers mois de vie.

Des vertus médicales pour les adultes aussi !

Pendant ce temps, le lait maternel a bénéficié d'une large mise en avant avec l'ouverture en Californie d'un institut au mois d'octobre dernier, entièrement dédié aux recherches sur les bienfaits de ce précieux élixir.

Le lait maternel pourrait être un véritable médicament pour soigner des maladies chroniques telles que les infections cardiaques ou le cancer du sein.

On connaît les bienfaits du lait maternel sur la prévention d'allergies chez les nourrissons mais aussi sa capacité à prévenir les infections, les rhumes ou encore les gastroentérites. Mais il s'agit ici de prouver que le lait maternel est aussi une véritable armoire à pharmacie pour les adultes !

Face à une telle promotion du lait maternel et à la demande exponentielle, le lait maternel produit en laboratoire peut-il être une solution ? Les scientifiques du monde entier travaillent déjà à pied d’œuvre sur le sujet. Il y a quelques jours, une start-up australienne, basée à Melbourne (Me&) s'est targuée d'avoir mis au point le premier lait maternel enrichi développé en laboratoire. La course est lancée : en juin 2021, une entreprise américaine, basée en Caroline du Nord (Biomilq) s'était présentée comme la première à avoir cultivé du lait maternel en labo. Bill Gates lui-même avait manifesté son soutien.

Le lait maternel enrichi en labo à portée de microscope

Si le sujet est délicat sur le plan sociétal, il l'est moins scientifiquement. Un article de la revue The Conversation, écrit par Ruth Purcell et Bianca Le, de l'université de Melbourne, nous apprenait en novembre 2021 qu'en cultivant des cellules de glandes mammaires extraites de lait maternel puis nourries à base de nutriments (tout comme on procède pour la viande cellulaire), on dispose d'un tissu mammaire pouvant être transféré dans un bioréacteur afin d'obtenir "une structure similaire à celle du canal mammaire". Il "suffit" d'ajouter de la prolactine, l'hormone responsable de la sécrétion de lait, pour obtenir du lait maternel. Et de conclure : "A terme, d'autres suppléments naturellement présents dans le lait maternel pourraient être ajoutés tels que des anticorps et des bactéries bénéfiques ou même des cellules immunitaires et des cellules souches".

Depuis Singapour jusqu'au Canada, des start-ups répondant respectivement aux noms de TurtleTree Labs et Better Milk se concentrent sur le développement de cellules mammaires prélevées sur des vaches afin de développer un lait cellulaire, ouvrant potentiellement la voie à une application pour une reproduction de lait maternel. Preuve que le sujet est très sérieux, Nestlé a posté l'année dernière une offre d'emploi pour trouver un spécialiste du développement des glandes mammaires et de la biologie de la lactation. L'histoire ne fait donc que commencer...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

5 mythes autour de l'allaitement

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous