RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Après la Wallonie, la Flandre empêche les étudiants de traîner trop longtemps des cours ratés

13 juin 2022 à 14:33Temps de lecture1 min
Par Belga

À compter de l'année académique 2023-2024, les étudiants qui entameront des études supérieures en Flandre devront impérativement avoir réussi tous les cours de leur première année en deux ans, sans quoi ils ne pourront entamer une troisième année dans la même discipline.

Tel est le sens d'une disposition définitivement adoptée vendredi par le gouvernement flamand, baptisée "knip" (verrou). 

"Je conçois que la mesure ne soit pas populaire, mais nous faisons cela dans l'intérêt des étudiants. Ils sont aujourd'hui les plus grandes victimes d'une flexibilisation continue (des études)", justifie le ministre flamand de l'Enseignement supérieur, Ben Weyts (N-VA).

Annoncée de longue date, la mesure a été définitivement approuvée par le gouvernement flamand. Elle va à présent être soumise pour adoption au Parlement flamand.

Par cette mesure, l'exécutif flamand veut mettre fin aux étudiants qui traînent des années durant des cours à repasser, ce qui bien souvent les conduit à l'abandon.

"Le système actuel offre trop de latitude. Nous devons offrir plus de structure et d'accompagnement aux étudiants", ajoute M. Weyts.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a elle aussi resserré en décembre dernier le parcours de réussite des étudiants du supérieur. Ces nouvelles règles s'appliqueront, elles, dès la rentrée académique prochaine.

Sur le même sujet

Pays-Bas: les étudiants étrangers appelés à reconsidérer leurs études, faute de logement

Monde

Tour d’horizon des réformes qui vont s’enchaîner dans l’enseignement francophone dans les deux années à venir

Belgique

Articles recommandés pour vous