Après le scandale et avant une audition au Congrès, Instagram tente quelques mesures de protection des ados

Le logo d’Instagram

© DENIS CHARLET

07 déc. 2021 à 17:29Temps de lecture1 min
Par AFP

Le patron d’Instagram, Adam Mosseri, a donné mardi quelques gages sur la protection des adolescents, à la veille de son audition sur le sujet au Congrès, qui s’annonce tendue.

Adam Mosseri n’a pas annoncé de modification majeure mais une série de changements "pour que les jeunes soient encore mieux protégés sur Instagram".

Des changements, pas de modification majeure

L’application va notamment empêcher les utilisateurs de mentionner dans leurs publications des ados qui ne sont pas abonnés à leur profil.

Le réseau social va aussi proposer, en mars prochain, des outils pour permettre aux parents de voir combien de temps leurs enfants passent sur l’appli et instaurer des limites.

Autre nouveauté, Instagram lance, sur tous les grands marchés anglophones, la recommandation "Fais une pause", qui suggérera à un jeune utilisateur de suspendre un moment sa consultation de l’appli.

Pour qu’elle devienne récurrente, il appartiendra néanmoins à l’adolescent d’activer cette option.

Adam Mosseri a aussi annoncé l’apparition, en janvier, d’un nouvel espace au sein de l’application qui permettra aux adolescents de passer en revue toute leur activité sur Instagram, des contenus postés aux commentaires, en passant par les "likes", et éventuellement d’en supprimer une partie, afin de leur permettre de "gérer plus facilement leur empreinte numérique".

"Une annonce creuse"

"C’est une annonce creuse" pour "faire diversion", a réagi la sénatrice républicaine Marsha Blackburn, cheffe de file des républicains à la sous-commission sénatoriale à la Protection des consommateurs, qui va entendre Adam Mosseri mercredi.

L’image d’Instagram et de sa maison mère Facebook (Meta Platforms), ont été ternies par la lanceuse d’alerte Frances Haugen, une ex-employée de Facebook qui a fait fuiter cet automne des documents internes.

L'image de Facebook ternie par une lanceuse d'alerte: JT 04/10/2021

Facebook entre intérêt financier et éthique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Un homme arrêté dans l'enceinte du Congrès américain avec une arme

Monde Amérique du Nord

Devant le Congrès, le patron d'Instagram explique que le réseau "peut aider" les jeunes en difficulté

Articles recommandés pour vous