On n'est pas des pigeons

Après les congés de la Toussaint, un retour sur les bancs d'écoles inhabituel pour certains

11 nov. 2020 à 11:33 - mise à jour 11 nov. 2020 à 11:37Temps de lecture2 min
Par Valéry Mahy

Cette année scolaire ne ressemble décidément à aucune autre. Après des congés de Toussaint exceptionnellement longs, voici ce que réserve l’avenir pour nos petites têtes blondes.

Dès ce lundi 16 novembre, pour les maternelles, les primaires et le premier degré du secondaire, c’est R.A.S, "rien à signaler" ou "retour aux sources du savoir" à la normale… Enfin presque. Les enfants sont présents à temps plein, mais les mesures sanitaires restent maximales. Les écoles sont placées en code rouge. (Pour plus de détails : voici la circulaire complète relative à ces mesures).

Ecole à mi-temps

A partir du deuxième degré, c’est-à-dire de la troisième année du secondaire, par contre, ça change. Il est question d’enseignement hybride. L’élève se rend à mi-temps à l’école, et reste l’autre mi-temps à domicile.

Les écoles vont devoir organiser un apprentissage en deux temps.

Eric Daubie, Secrétaire général de la Fédération de l’enseignement secondaire catholique (FESEC) nous en donne plus de détails : "Le système hybride, c’est l’idée que les écoles vont devoir organiser un apprentissage en deux temps. Certaines choses vont être apprises, par les élèves, en classe, comme d’habitude, en présentiel, on dit. Tandis que pour une partie du temps les élèves seront à la maison et continueront d’apprendre soit avec l’aide à distance de l’enseignant, soit peut-être, en plus grande autonomie."

Après les congés de la Toussaint, un retour sur les bancs d'écoles inhabituel pour certains
Après les congés de la Toussaint, un retour sur les bancs d'écoles inhabituel pour certains Drazen_ - Getty Images

Triche à distance ?

Ce système hybride devrait rester en place jusqu’aux prochains congés de Noël. Cela veut-il dire que les examens se dérouleront en partie à domicile ? La triche pourrait alors s’avérer facile, non ? Pas vraiment selon Eric Daubie.

Certaines écoles n’ont pas l’habitude de faire des examens à Noël, d’autres ont décidé de ne pas en faire cette année-ci.

Alors la question des examens, ce n’est pas l’affaire de toutes les écoles. " Certaines écoles n’ont pas l’habitude de faire des examens à Noël et d’autres d’ailleurs, ont décidé de ne pas en faire cette année-ci, en se disant que le temps qui ne serait pas passé aux examens pourrait être gagné en temps d’apprentissage. Mais ceci dit, il y a  sans doute un certain nombre d’écoles qui tiendront à garder quelques jours d’examens mais il va de soi qu’à ce moment-là, ce sera sur le temps qu’on est à l’école que l’on passera ces examens."

Après les congés de la Toussaint, un retour sur les bancs d'écoles inhabituel pour certains
Après les congés de la Toussaint, un retour sur les bancs d'écoles inhabituel pour certains Phynart Studio - Getty Images

Pour la suite, en 2021, rien n’est encore évidemment fixé à ce stade. Tout dépendra de l’évolution sanitaire générale du pays.

Pour plus de détail sur les mesures dans le secondaire, voici la circulaire qui les passe en revue.

Retrouvez "On n'est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une, et quand vous voulez sur Auvio. Pour plus de contenus exclusifs, rendez-vous sur notre page Facebook.

Articles recommandés pour vous