RTBFPasser au contenu
Rechercher

Arrangements et transcriptions, l’art de passer d’une acoustique à une autre

17 août 2021 à 12:09Temps de lecture1 min
Par A la limite - RTS

Arranger une œuvre, c’est comme faire un chapeau en papier quand on n’a plus de paille, faire avec les moyens du bord, faire avec les instruments disponibles… Arranger une œuvre, c’est comme déguiser l’être aimé, chercher dans son déguisement l’espoir de le rendre moins désirable au reste du monde… Dans l’émission À la limite, on aborde les arrangements quelque peu risqués d’œuvres classiques.

Passer d’une acoustique à une autre

Passer d’un musicien à plusieurs dizaines pour la même partition, ou inversement, c’est aussi passer d’une acoustique à une autre. Est-ce la manière de faire l’arrangement qui fait que ça tient ou bien certains styles de compositeurs sont-ils plus appropriés que d’autres à ce genre d’extension, c’est tout le charme de l’exercice.

Le compositeur Jean Françaix a notamment arrangé pour orchestre les 24 préludes de Frédéric Chopin. Donner autant de d’ampleur sonore aux grandes pages que Chopin réservait au piano, c’était peut-être lui donner une corpulence qu’il n’a pas demandée mais si dans l’esprit hédoniste de Jean Françaix, il s’agissait de chercher à donner une facture symphonique à la grâce de Chopin.

À découvrir aussi : Copier-Coller, une chronique autour des arrangements et des transcriptions.

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez également l’émission "À la limite".

Cet article est tiré de l’émission "À la limite" produite par la Radio-Télévision Suisse (RTS), diffusée tout cet été sur Musiq3. Elle part aux confins de la grande musique pour venir au secours des œuvres délaissées par les têtes de gondole. Elle est aussi l’occasion d’écouter des morceaux qu’on ne retrouve pas dans les compilations de musique classique, faute d’avoir été consacrés "chefs-d’œuvre absolus".

Sur le même sujet

Qu’est-ce qu’une transcription en musique ?

Telle est la question !

La littérature musicale pédagogique, exercices ou œuvres à part entière ?