Regions Hainaut

Arrêts de travail dans les hôpitaux du groupe Epicura

© Google Maps

10 oct. 2022 à 08:59 - mise à jour 10 oct. 2022 à 13:08Temps de lecture1 min
Par Florence Dussart

Le personnel administratif des hôpitaux Epicura à Baudour et Ath a observé un arrêt de travail ce lundi matin. Une action symbolique pour mettre en garde la direction : le personnel craint pour son emploi, et cela, à cause de la crise énergétique.

Tout part d’un mail envoyé au service administratif par une cheffe de service. Un mail dans lequel il est expliqué au personnel que les temps sont durs, que la situation financière est délicate et qu’il va falloir faire des économies dans le service. Un mail qui a fait craindre le pire aux employés : "quand on parle de faire des économies, ça passe souvent par des réductions de personnel", explique Patrick Salvi, secrétaire régional du Setca Mons-Borinage. "Et si on décide de supprimer du personnel, ce ne sera pas en priorité du personnel de soins !".

C’est donc l’inquiétude chez les employés qui organisent les rendez-vous, le planning, des hôpitaux Epicura, et qui en assurent la gestion administrative. Le personnel d’entretien s’est associé au mouvement pour les mêmes raisons.

L’impact pour les patients a été limité. A Baudour, un service minimum a été mis en place. A Ath, les patients ont été informés du motif de la protestation et du risque qu’ils courraient de "devoir attendre leur tour au guichet encore plus longtemps si on réduisait le personnel", précise Catherine Boël, secrétaire régionale du Setca de Wallonie picarde.

Le directeur dément : "Il n'est pas question de procéder à des suppressions d'emploi"

Les représentants des travailleurs ont rencontré le directeur général d'Epicura François Burhin ce matin. Il évoque une "maladresse" dans l’envoi de ce mail qui a mis le feu aux poudres et s'est montré très rassurant quant à d'éventuels licenciements.

Coût énergétiques, inflation, indexation, s'il admet qu'il y a un dérapage des finances, François Burhin est formel : des licenciements ne sont pas à l'ordre du jour.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous