On n'est pas des pigeons

"Artisans et Citoyens main dans la main": ils ont manifesté à Namur face à la flambée des prix de l’énergie

Une soixantaine de personnes, majoritairement des artisans, s’est mobilisée mardi matin à Namur devant l’Elysette et le Cabinet du ministre wallon de l’Economie. En colère face à la hausse des factures énergétiques, elles ont jeté des miettes de pain en signe de mécontentement.

© Getty Images

Les artisans dont des boulangers, des bouchers et des restaurateurs, réclament des aides supplémentaires. C’est un appel à l’aide.

Remettre le tarif social sur la table

"Pour l’énergie, on passe de 2000 à 10.000 . On me donne 1000 € et bien, c’est juste de quoi acheter des mouchoirs pour pleurer", s’indigne Éric de la boulangerie Graines de Pain"Nous, ce qu’on voudrait, c’est que le tarif social soit remis sur la table comme ça a déjà été le cas", ajoute Pascale Dumont qui a dû fermer sa boulangerie.

En effet, le tarif social permettrait aux artisans et PME de bénéficier d’un prix avantageux pour le gaz et l’électricité.

Les citoyens au côté des artisans

Hormis les boulangers, d’autres artisans sont descendus dans la rue pour se faire entendre. "On a travaillé pendant 20-25 ans pour essayer d’avoir une vie correcte pour nos enfants et tout part. Sur deux ans, on a eu le Covid. Les économies qu’on avait, elles sont parties en fumée et maintenant l’électricité, le coût de l’énergie qui augmente, ça devient super compliqué", témoigne Sandy de la boucherie Valfrais Parée.

Quelques citoyens se sont également mobilisés pour manifester leur soutien aux artisans. "Je suis tracassée parce que c’est une pyramide. Si eux doivent augmenter leurs prix et bien moi, en étant de la classe moyenne, je ne pourrai plus acheter parce que je n’aurai plus les moyens et donc je pense qu’on doit vraiment tous s’unir, tous ensemble", explique Bélinda, une citoyenne en colère.

Des miettes déversées… pour les pigeons ?

Au programme de la manifestation, une opération mies de pain s’est aussi déroulée devant le Cabinet du ministre wallon de l’Economie. "On va déverser nos miettes de pain afin d’imager les miettes qui nous ont été proposées par le gouvernement. Elles seront mangées par les pigeons et ça aussi, ça va imager les pigeons que nous sommes "conclut Pascale Dumont, boulangère à l’initiative de la manifestation.

 

Le combat de Charlène : réveillez-vous !

La population est dans le déni !

"Il n'y a pas encore assez de personnes qui se mobilisent. La population est dans le déni." Ce sont des mots forts venant de Charlène, invitée sur note plateau. Elle a participé à la manifestation des boulangers à Namur. Elle en revient déçue, la population belge, selon elle, n'a pas suffisamment conscience de la gravité de la situation.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous