RTBFPasser au contenu
Rechercher

Athlétisme

Ashley Moloney, décathlonien australien de 20 ans, frappe les esprits

Ashley Moloney, décathlonien australien de 20 ans, frappe les esprits
20 déc. 2020 à 15:21 - mise à jour 20 déc. 2020 à 15:21Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

L'Australien Ashley Moloney a fait sensation lors des Championnats des épreuves combinées de l'Etat du Queensland en bouclant à 20 ans dimanche à Brisbane son décathlon avec un total impressionnant de 8492 points, nouveau record d'Océanie et deuxième performance mondiale de l'année.

Moloney, champion du monde 2018 des moins de 20 ans, avait terminé la première journée avec un total impressionnant de 4613 points qui le mettait sur les bases du record du monde du Français Kevin Mayer (9126 pts), auteur samedi à La Réunion de la meilleure performance mondiale (MPM) 2020 avec 8552 points.


►►► À lire aussi : Décathlon : Kevin Mayer se qualifie pour les JO et reçoit un avertissement venu d'Australie


7 records personnels en deux jours !

Lors de la première journée, Moloney a amélioré ses records personnels dans quatre des cinq épreuves au programme (10.36 sur 100 m, 7,67 m à la longueur, 2,11 m à la hauteur et surtout 45.82 sur 400 m, troisième meilleur chrono de l'histoire pour un décathlète).

Il a continué sur sa lancée lors de la seconde journée dimanche avec trois nouveaux records personnels sur 110 m haies (14.17), au lancer du disque (43,93 m) et en javelot (57,77 m).

Il dépoussière un record vieux de 22 ans

Mais il a marqué le pas à la perche (4,80 m) et sur 1500 m (4:48.48), ce qui ne l'a pas empêché de pulvériser son record personnel qui était jusque là depuis 2019 de 8103 points.

Moloney, qui a décroché sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, a ajouté deux points au précédent record d'Océanie qui avait été établi par son compatriote Jagan Hames, en septembre 1998. Il n'était tout simplement pas né à l'époque !

La pépite australienne a visiblement bien bossé pendant le confinement. A 20 ans, sa marge de progression est énorme. Ses qualités de vitesse son déjà extraordinaires. Il lui reste six mois pour peaufiner sa technique pour espérer qui sait titiller les meilleurs à Tokyo. Vu la courbe de ses performances, il ne serait pas étonnant de le voir sur le podium des JO. Ses adversaires ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas été prévenus.

Articles recommandés pour vous