Asile et migration : des dizaines de migrants portés disparus en mer Égée

Image d'archives : Cette photo montre un canot pneumatique près de Skala Sykamineas sur l'île grecque de Lesbos utilisé par les migrants pour traverser la mer Égée entre la Turquie et la Grèce, le 1er mars 2020.

© AFP or licensors

22 déc. 2021 à 08:09Temps de lecture1 min
Par Belga

Les garde-côtes grecs ont secouru 12 migrants en mer Égée dans la nuit de mardi à mercredi. Leur bateau avait coulé au large de l'île de Folégandros. "Cependant, de nombreuses personnes sont toujours portées disparues", a déclaré le porte-parole des garde-côtes, Nikos Kokkalas, à la chaîne publique ERT.

"Nous supposons qu'il y avait entre 30 et 50 personnes à bord et nous poursuivons les recherches", poursuit Nikos Kokkalas. La plupart des personnes qui ont été sauvées viendraient d'Irak.

Les îles grecques de la mer Égée, entre la Grèce et la Turquie, sont couramment empruntées par les migrants en provenance de Turquie qui souhaitent rejoindre l'Europe, souvent à bord d'embarcations de fortune. Il n'y a pas de chiffres officiels relatifs au nombre de personnes décédées sur cette route.

Sur le même sujet

Mer Egée : la Grèce qualifie de "provocations" les survols de son territoire par l’armée turque

Monde

Asile et migration : des dizaines de migrants portés disparus au large de la Grèce

Articles recommandés pour vous