Belgique

Asile et migration : le gouvernement s’accorde sur une capacité d’urgence via la Défense

Nicole de Moor, la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration
06 juil. 2022 à 17:49Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement s’est accordé sur des mesures pour soulager le réseau d’accueil des demandeurs d’asile saturé depuis plusieurs semaines, a annoncé la secrétaire d’Etat à l’Asile, Nicole de Moor.

Dans la première phase, la Défense fournira 750 abris temporaires dans des hangars, avec des installations sanitaires mobiles si nécessaire. Dans cette phase, Fedasil en coopération avec des ONG, sera responsable de l’exploitation des centres d’accueil temporaires.

Dans la deuxième phase, la Défense utilisera des contrats-cadres existants pour construire un village de conteneurs de 750 places d’accueil. La Défense assurera la coordination de la logistique et de la construction du village de conteneurs. Fedasil se chargera du fonctionnement du centre d’accueil.

Dans la troisième et dernière phase, la Régie des bâtiments est chargée de trouver des infrastructures pour accueillir des familles.

Le gouvernement intensifiera les campagnes cherchant à dissuader des demandeurs qui se trouvent dans d’autres Etats membres de l’UE d’entamer une nouvelle procédure en Belgique.

Un centre "Dublin" – en référence à la procédure européenne qui détermine le pays européen compétent pour examiner une demande d’asile – sera aménagé dans un centre existant à Zaventem.

Il devra faciliter le retour des demandeurs dans le pays de leur premier enregistrement.

Afin d’accélérer le flux sortant de demandeurs, ceux qui ont un emploi sortiront des centres d’accueil pour libérer de la place pour les autres. Le Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides (CGRA) est appelé à prendre davantage de décisions.

Grâce à ces mesures, le gouvernement entend éviter le paiement d’astreintes prononcées par la justice parce que des demandeurs d’asile resteraient à la rue.

Sur le même sujet

Bruxelles : des dizaines de demandeurs d’asile se retrouvent à la rue, le manque de places d’accueil pointé du doigt

Belgique

Asile et Migration : diminution des régularisations de 35% en 2021, Myria demande de la clarté

Belgique

Articles recommandés pour vous