Belgique

Asile : Fedasil manque de places d’accueil pour les demandeurs d’asile dans le cadre familial

Un centre Fedasil

© Tous droits réservés

13 oct. 2022 à 17:36Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

En raison d’un manque de places, l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile, Fedasil, a dû refuser jeudi des personnes ayant fait une demande d’asile dans le cadre familial, affirment les journaux De Morgen et De Tijd. L’information a été confirmée à l’Agence Belga par Fedasil et l’association Vluchtelingenwerk Vlaanderen. Tous les mineurs non accompagnés ont, eux, obtenu une place mais de nombreuses familles avec enfants se sont fait dire qu’il n’y avait plus de places pour eux dans les centres. On cherche actuellement des chambres d’hôtels pour les accueillir.

En principe, les familles, les mineurs isolés et les femmes bénéficient d’une priorité mais le manque de places laisse désormais dehors plusieurs de ces personnes considérées comme vulnérables. Fedasil indique avoir dû refuser jeudi matin 125 personnes dans le cadre familial.

En raison de l’urgence, il a été fait appel aux ONG afin de trouver aux frais de Fedasil un logement temporaire à ces personnes. Vluchtelingenwerk Vlaanderen s’est notamment mis au travail et recherche une septantaine de places à l’hôtel pour des familles.

Fedasil espère que cette situation exceptionnelle trouvera une solution structurelle avec le Plan hiver annoncé en début de semaine par la secrétaire d'Etat à l’Asile et la Migration Nicole de Moor.

"Il s’agit d’une solution d’urgence, j’insiste. Nous avons demandé aux ONG de nous aider dans l’accueil des personnes mais aussi en matière de personnel", explique Mieke Candaele, directrice communication chez Fedasil. "Il y a chez Fedasil, mais aussi chez nos partenaires classiques pour l’accueil, un problème structurel pour trouver du personnel qui explique qu’on ne peut ouvrir certaines places d’accueil."

Réaction de Nicole de Moor

"Ce n'est pas pour rien que j'ai tiré la sonnette d'alarme en début de semaine et que j'ai présenté un plan hiver comportant de nombreuses mesures", réagit la secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration Nicole de Moor (CD&V). "Fedasil a déjà reçu l'autorisation depuis juillet d'augmenter sa capacité à 35.000 places afin de ne pas laisser des gens dans la rue. J'ai déjà demandé à plusieurs reprises du soutien en termes de personnel, mais jusqu'à présent, mes demandes sont restées sans suite."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet