iXPé

Assassin’s Creed "Mirage" : le prochain opus se dévoile en leak !

© Assassin’s Creed Series – UBISOFT

C’est la débandade depuis hier sur les réseaux pour les fans de la série d’Assassin’s Creed et pour cause : des informations cruciales au sujet du prochain opus ont fuité sur la toile. Nom, date de sortie, mécaniques de jeu, un sacré menu à ingurgiter mais surtout… à prendre avec des pincettes !

Loading...

Tout commence par la publication de la vidéo du YouTubeur "j0nathan" où il semble être en possession d’informations importantes sur ce qui semblera s’appeler "Assassin’s Creed : Mirage" (et non "Assassin’s Creed : Rift" comme annoncé dans un premier temps), le prochain titre de la série phare du studio français Ubisoft.

Selon les informations dont dispose j0nathan, le jeu devrait être prévu entre avril et juin 2023. On y incarnerait Basim, personnage qui faisait déjà son apparition dans le précédent Assassin’s Creed : Valhalla. D’accord, mais où s’installerait l’histoire du nouvel opus ? Eh bien apparemment à Badgad, entre les années 860 et 870, durant l’Anarchie à Samarra, période où le califat de l’époque souffrait d’une instabilité politique (suite à l’assassinat de 4 califes importants). Désolé les weebs, on n’ira pas au Japon (et tant mieux parce que Ghost of Tsushima et Sekiro font très bien l’affaire).

Toujours à travers ces leaks, Ubisoft voudrait, via ce nouveau jeu, prendre la direction d’un "retour aux sources" : le retour de la vision d’aigle (en simultané avec "l’aigle drone"), fin du système de RPG, fini les choix de genre du personnage ou des choix de dialogues et, point important, finis les niveaux et le besoin d’expérience et de compétences. Par ailleurs, les scènes dans le présent actuel seraient rares.

Bref, beaucoup de changement en vue si tout ceci est vrai. Car selon le vidéaste, ce retour aux sources dans Mirage aurait pour but ultime un remake d’Assassin’s Creed, premier du nom, l’original étant sorti en 2007, il y a déjà 15 ans. Mais bon, ça, c’est vraiment la reine des rumeurs. On aimerait être dans la tête d’Yves Guillemot (l’accent anglais en moins) pour confirmer ou non toute cette théorie.

De la nuance, il faut apporter

Pour croire en des leaks, il faut être un rêveur. Sauf que, bon, après avoir rêvassé sur ces fuites d’informations, il est nécessaire de mettre les choses à plat et de les nuancer. En effet, notre fameux Jason Schreier, journaliste et enquêteur dans l’industrie du gaming, a tweeté dans la foulée.

Loading...

Si selon le journaliste, le titre, la période de sortie et le choix du retour aux sources semblent être confirmés, il déclare tout de même que d’autres informations qui ont fuité sont incorrectes. On se demande lesquelles (au-delà de l’impossibilité d’explorer plusieurs villes dans le futur jeu) : les scènes qui se dérouleraient dans le présent ? La mécanique de gain de niveau ? Sur ces paramètres-là, rien n’est sûr.

Cela dit, sur la période historique choisie, Jason Schreier semble aussi confirmer que l’on évoluera bien à Bagdad. Sur ce point de vue, pas trop de soucis à se faire si les historiens et historiennes d’Ubisoft suivent une certaine rigueur par rapport à l’histoire qui s’est déroulée entre 860 et 870 en Irak.


Pour les plus impatients d’entre vous, soyez rassurés : la conférence Ubisoft Forward aura lieu le 10 septembre prochain. Il sera apparemment "certain" d’y retrouver plus d’informations sur Assassin’s Creed : Mirage ainsi que sur les prochaines productions du studio français. A vos bingos pour voir si ces fuites d’informations se révéleront correctes ou non !

Articles recommandés pour vous