RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Assises de Bruxelles : le décès de Michal Lenard est dû à plusieurs coups de couteau dans le thorax

Le procès se tient aux assises de Bruxelles.

Le décès de la victime, Michal Lenard, est la conséquence de plusieurs plaies par instrument piquant et tranchant au thorax, ont déclaré les médecins légistes, mercredi, devant la cour d'assises de Bruxelles. Cinq hommes sont accusés d'avoir assassiné Michal Lenard, à Ixelles, la nuit du 31 mars au 1er avril 2019, à Ixelles. Il a été tué chez lui, devant sa famille, à coups de couteau et de marteau.

"La victime a été frappée au moins une dizaine de fois dans le thorax, surtout côté droit, et au membre inférieur droit, avec un objet piquant et tranchant. Quatre coups ont atteint les organes thoraciques et intra-abdominaux", ont expliqué les experts légistes. "Une autre plaie au niveau du cuir chevelu, avec fracture crânienne, est, elle, associée plutôt à un coup par objet contondant".

Mercredi, la cour a également entendu les experts psychiatres. Ceux-ci ont conclu, dans leurs rapports, qu'aucun des accusés ne se trouve dans un état mental les rendant incapables du contrôle de leurs actions. Ils ont toutefois relevé chez Konrad Puchalski une "banalisation constante qui permet de supposer des composantes antisociales dans sa personnalité", et chez Krysztof Sadowski, Damian Werengowski et Jaroslaw Poplawski des "traits sociopathiques". Quant à Patryk Wisniewski, les psychiatres ont considéré qu'il présente un "trouble de personnalité de type dyssocial".

Les quatre premiers accusés, Konrad Puchalski, Patryk Wisniewski, Krysztof Sadowski et Damian Werengowski, sont suspectés d'être les auteurs de ce qui est qualifié d'expédition punitive mortelle. Le dernier, Jaroslaw Poplawski, est quant à lui suspecté d'être le commanditaire.

 

Articles recommandés pour vous