Tennis

ATP Anvers : Richard Gasquet, un plaisir de jouer (et de gagner) intact, à 36 ans

Richard Gasquet est en demi-finale du tournoi de tennis d’Anvers, après sa victoire sur David Goffin

© Tous droits réservés

22 oct. 2022 à 08:02Temps de lecture2 min
Par Christine Hanquet

C’est lui qui avait gagné la première édition de l’European Open, en 2016. Six ans plus tard, Richard Gasquet peut encore rêver à un nouveau trophée. Il s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi d’Anvers, en écartant David Goffin 6/2-7/6. "Je suis très heureux. David est un adversaire difficile, qui joue vite des deux côtés. J’ai dû produire mon meilleur tennis pour le battre. C’est une belle victoire."

L’ancien "petit Mozart de la raquette" (qui détestait ce surnom) n’est plus si petit que cela. Il a 36 ans. Mais le regarder, quand il évolue à un très bon niveau, reste un régal. Ses revers sont toujours aussi magnifiques, et son toucher est toujours magique. Face au numéro un belge, il n’a commis qu’une seule faute directe dans le premier set. Quand on le voit offrir ce genre de prestation, on se dit que le temps n’a pas d’emprise sur lui. "Dans des matches pareils, quand je me sens bien sur le court, quand il y a du public, je sais que je suis dangereux. Après, s’il y a un troisième set, cela peut devenir beaucoup plus compliqué. Mais j’ai réussi à l’éviter. C’est vrai que j’ai fait un gros match".

La partie aurait pu tourner, en effet. Le Français n’a plus été dominateur dans la deuxième manche, parce que David Goffin a haussé le niveau de son jeu et l’a bousculé. Gasquet a dû sauver une balle de set. Il s’était déjà sorti d’une situation bien plus compliquée au premier tour, écartant trois balles de match contre Stan Wawrinka. "J’avais eu énormément de réussite à ce moment-là, et je savais qu’un deuxième tournoi commençait pour moi après cette rencontre."

Richard Gasquet aime encore se battre sur les courts. Même s’il n’est plus que 82e, au classement mondial. Cette semaine, pas un seul joueur français ne figure d’ailleurs dans le top 40, une première depuis juillet 2017, il y a 25 ans. "C’est très triste. Et je ne vais pas dire que ce n’est pas alarmant. Maintenant, il faut que les anciens comme moi poussent les jeunes. Et il y en a de très talentueux. J’essaie d’être un exemple pour eux, avec ma passion du jeu. C’est un plaisir pour moi, de continuer à jouer au tennis. "

Le joueur de Béziers va rencontrer le Canadien Felix Auger-Aliassime en demi-finale de l’European Open. Sa première demi-finale sur le circuit ATP depuis le mois de mai. "Regagner à Anvers ? Quand on est en demi-finale, on ne sait jamais. Mais il y a de très bons joueurs en face. Tout est possible".

L’autre demi-finale opposera l’Autrichien Dominic Thiem à l’Américain Sebastian Korda.

ATP Anvers : Richard Gasquet s’offre David Goffin en quart de finale

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous