RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'actu de nos athlètes

ATP Rotterdam – Goffin ne désespère pas : "Être plus créatif et m’amuser de plus en plus sur le court"

ATP Rotterdam – Goffin ne désespère pas : "Être plus créatif et m’amuser de plus en plus sur le court"
07 févr. 2022 à 20:45Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick avec Belga

A nouveau battu par Alex de Minaur (ATP 34) pour son entrée en lice au tournoi ATP de Rotterdam, David Goffin (ATP 47) n’y arrive décidément plus depuis quelques mois. Sèchement défait par l’Australien en deux sets (6-0, 6-3), il cale donc à nouveau et ne pointe qu’à trois victoires en cinq tournois disputés cette saison.

Pourtant, malgré ces résultats décevants et cette traversée du désert qui s’éternise, le numéro 1 belge ne perd pas espoir. Il veut rester positif et croit dur comme fer que la roue va tourner. D’autant que physiquement, il revient bien : ""Je peux bouger normalement au niveau du genou, c’est déjà çaIl faut voir le positif et je sais que je ne suis pas loin. J’essaie de prendre les choses avec légèreté. À l’entraînement, cela se passe de mieux en mieux. Et même dans un match comme aujourd’hui, je vois que cela peut revenir en l’espace de deux, trois points. D’un coup, mes jambes se remettent à bouger, il commence à y avoir plus d’échanges, je fais de meilleures choses et cela me fait du bien. Il faut travailler là-dessus, essayer d’avancer et c’est ce que je veux. Être plus créatif et m’amuser de plus en plus sur le court".

David Goffin assure en tout cas être prêt à s’accrocher pour sortir de cette mauvaise passe et redevenir le vrai Goffin.

"J’ai besoin de matches et je me sens prêt à refaire des matches", a-t-il poursuivi. "L’année dernière, quand j’avais des douleurs au genou, je montais sur le terrain avec des pieds de plomb, mais là ce n’est pas le cas. C’est compliqué pour le moment, avec des gros matches dès les premiers tours, mais il faut s’accrocher et être patient aussi. Et avec quelques victoires, la confiance reviendra rapidement, j’espère. On verra si j’envisagerai éventuellement de disputer un tournoi Challenger, mais là le programme est fait, ce sera Doha, Dubai, puis la Coupe Davis en Finlande et Indian Wells et Miami".

 

Articles recommandés pour vous