RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Attaque de drones près de l'aéroport d'Abou Dhabi : les rebelles yéménites revendiquent l'explosion qui a fait trois morts

Vue partielle du district industriel de Msaffah dans la capitale émiratie Abu Dhabi, le 17 janvier 2022.
17 janv. 2022 à 19:10 - mise à jour 17 janv. 2022 à 19:52Temps de lecture1 min
Par Belga

Les rebelles Houthis du Yémen ont revendiqué une attaque meurtrière lundi à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, où trois personnes ont péri dans l'explosion de camions-citernes.

"Les forces armées (des Houthis) ont mené une opération militaire qualitative et réussie dans le cadre d'une opération baptisée Ouragan du Yémen", a affirmé leur porte-parole Yahya Saree dans un communiqué diffusé sur leur chaîne Al-Massira. "Nombre de sites et installations émiraties importantes et sensibles" ont été ciblés à l'aide de missiles balistiques et de drones, d'après lui.


►►► À lire aussi : Conflit au Yémen : l'Arabie saoudite lance au Yémen une opération militaire à grande échelle


Les rebelles Houthis du Yémen ont également appelé les civils et les entreprises étrangères à "se tenir éloignés des installations vitales" aux Emirats arabes unis.

"Nous prévenons les entreprises étrangères, les citoyens et les résidents de l'Etat ennemi des Emirats arabes unis qu'ils devraient se tenir éloignés des sites et installations vitaux pour leur propre sécurité", a déclaré le porte-parole militaire des rebelles, Yahya Saree, dans une allocution retransmise par la chaîne des Houthis, Al-Massira.

Washington réagit 

Les Etats-Unis ont promis lundi de "faire rendre des comptes" aux rebelles yéménites pro-Iran Houthis.

"Les Etats-Unis condamnent fermement l'attaque terroriste d'aujourd'hui à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, qui a tué trois civils innocents", a déclaré le conseiller de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, Jake Sullivan.

Nous sommes aux côtés de nos partenaires émiratis contre toutes les menaces visant leur territoire

"Les Houthis ont revendiqué l'attaque, et nous allons travailler avec les Emirats arabes unis et nos partenaires internationaux pour leur faire rendre des comptes", a-t-il ajouté dans un communiqué.

"Notre engagement en faveur de la sécurité des Emirats arabes unis est inébranlable et nous sommes aux côtés de nos partenaires émiratis contre toutes les menaces visant leur territoire", a-t-il assuré.

Sur le même sujet

Conflit au Yémen : les Emirats interceptent et détruisent trois "drones hostiles"

Monde Moyen-Orient

Yémen : une frappe contre une prison tenue par les rebelles fait au moins 70 morts dans

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous