C'est vous qui le dites

Attentats de Bruxelles : les accusés trouvent les boxes inhumains, dégradants, vous diriez ça aussi ?

© Belga

13 sept. 2022 à 09:29Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Les accusés ne veulent pas des boxes prévus pour le procès des attentats de Bruxelles. La défense et les accusés parlent de cages où ils sont traités comme des chiens, parqués comme des bestiaux, ils évoquent de la torture et des traitements inhumains, ils trouvent ça dégradant. Vendredi, la cour devra décider si ces box vitrés et fermés sont maintenus pour le procès, au risque de ne pas voir les accusés y participer. Inhumain, dégradant, torture…

Vous diriez ça aussi ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"Juste pour retarder le procès"

Andy, un auditeur de Charleroi, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Ils ont la chance d’avoir un procès équitable. En plus, toute cette discussion sur les boxes, c’est juste pour retarder le procès. Je trouve que les mots des accusés et des avocats ne sont pas humains. Ils n’ont eu aucun respect pour les vies qu’ils ont enlevées. C’est aussi une protection pour eux, ils ont de la chance d’être dans des boxes."

AFP

"C’est une protection nécessaire"

Depuis Erpe-Mere, Diane nous partage son avis : "C’est simplement une protection pour eux, la justice a pensé à les protéger. On parle de traitements inhumains, mais sans ces cages, ils auraient sans doute retardé le procès en disant qu’il faut les protéger. Je ne trouve pas normal qu’on fasse autant de vent avec un élément pareil. C’est une protection nécessaire."

Tous droits réservés

"Qu’ils ne s’en plaignent pas"

Le débat s’achève à Tournai avec Philippe : "Au contraire, qu’ils ne s’en plaignent pas. La justice est à deux vitesses. On sait très bien qu’ils sont coupables, alors pourquoi faut-il encore dépenser de l’argent pour les juger ? Ils ont tué, c’est fini. De plus, ils ne veulent pas parler, on n’a rien appris au procès en France."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Énergie : dans la situation actuelle, sans changement, vous tenez jusqu’à quand ?

C'est vous qui le dites

Liège est-elle devenue la ville des toxicos ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous