La Trois

Au bonheur des dames ? : un documentaire à la rencontre des aides-ménagères

Au bonheur des dames

© Tous droits réservés

Les réalisatrices Gaëlle Hardy et Agnès Lejeune sont parties à la rencontre de femmes que l’on entend rarement : les aides ménagères. Huit femmes, employées dans le secteur des Titres-Services nous parlent de leur quotidien de "femme de ménage", comme on disait avant.  Ces femmes courageuses ont beaucoup de choses à dire et apportent un éclairage unique sur un des secteurs d'emplois  les plus important en Belgique.

Un film à voir dans Fenêtre sur doc le samedi 28 janvier à 23h05 sur La Trois et à revoir  sur Auvio 

Extrait de "Au bonheur des dames"
Extrait de "Au bonheur des dames" © Les Films de la Passerelle

En Belgique, plus d’un million de familles utilisent les services d’une aide-ménagère.  Depuis 2004, 160.000 aides ménagères sont sorties du travail au noir grâce au système des titres-services. Plus de 2000 société gèrent ces relations entre les travailleuses et leurs clients. Au total, elles sont aujourd’hui plus de 165 000 employées dans le secteur des “Titres-Services”.

Certaines d’entre elles n’ont pas fait d’études : elles ont connu le travail en usine, ou au noir. D’autres ont été vendeuses, éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes. Et puis il y a eu les basculements de la vie et elles ont plongé dans le travail ménager: ce travail dont personne, ou pas grand monde, ne veut et qui depuis la nuit des temps est réservé aux femmes. 

Béatrice, Marie-Virginie, Laurence, Rosalie, Francine, ou encore Christel … : elles ont entre 20 et 65 ans. Tous les matins elles vont travailler chez les autres, chez des personnes pas toujours respectueuses. Avec sincérité et sans détours, elles nous parlent des raisons de leur choix, de l’angoisse de la première fois, de la confrontation à l’univers intime de leurs clients et de l'importance du relationnel avec eux, des représentations du travail ménager dans la société, de la charge physique du travail et de l’usure des corps, du manque de reconnaissance, de la précarité de l'emploi...

A travers ce choeur de femmes, ce film dessine le contour de la condition de ces femmes courageuses et lumineuses qui font le pari d’écrire une nouvelle page de leur travail…

Production : Les films de la passerelle / RTBF / WIP

Inscrivez-vous à la newsletter TV!

Tous les jeudis matin, recevez un aperçu de votre programme sur les trois chaînes TV de la RTBF : La Une, Tipik et La Trois.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous