Regions Liège

Au fort de la Chartreuse, les zadistes sont partis : les voisins, en remerciement, évacuent les restes du camp

Les vestiges de l’ancienne cuisine des zadistes : il ne reste plus grand-chose à évacuer

© Michel Grertry

Ce samedi matin, une vaste opération de nettoyage du site de la Chartreuse a été organisée : ces hectares d’espace vert ont été pendant six mois une "zone à défendre", occupée par des activistes de tout poil, opposés à un projet de lotissement du promoteur Matexi. Ils ont été plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines.

Les cabanes dans les arbres: pas facile à démonter...

Le propriétaire a bien tenté de les expulser par voie judiciaire. Mais il a fini par renoncer à construire quoi que ce soit, à la suite d’une lente mission de bons offices menée par le bourgmestre. Depuis, les zadistes sont partis. Mais il subsiste des traces de leur passage. Pas grand-chose, à vrai dire : le travail d’évacuation des déchets a déjà été largement entamé, mais des bénévoles du quartier ont décidé de terminer le boulot. Quelques tas de ferrailles, rassemblés à l’orée d’une clairière, les restes d’une cuisine collective au détour d’un sentier, et puis des cabanes en hauteur, dans les arbres, plantées sur des palettes : quelques mètres cubes, encore à charger en conteneur.

Quelques traces de barricades attendent juste d'être colonisées par les insectes

Pour les voisins qui sont venus, des gens plutôt âgés, équipés de bottes et de gants de chantier, c’est une manière de remercier les zadistes. Ils expriment tous de la gratitude envers ces drôles de gars et de filles, qui les ont intrigués, au début, au printemps, et qui ont remporté le combat qu’ils auraient voulu mener, parfois, exactement de la même manière.

Opération "néttoyage" à la Chartreuse

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous