RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

Au nom du bien-être animal, Gaïa demande à la Wallonie de ne plus produire de foie gras

Gaia et le foie gras wallon

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 déc. 2021 à 15:11 - mise à jour 13 déc. 2021 à 10:07Temps de lecture1 min
Par Paul-Henri Burrion

Le foie gras est de retour pour les fêtes. Il existe sept entreprises de production de foie gras en Wallonie. Sept de trop pour Gaïa, l’association de défense des animaux, qui veut interdire le gavage.

Un débat loin d'être terminé

Nous voulons l’interdiction du gavage comme en Flandre, où on a développé un système compensatoire.

"Nous voulons l’interdiction du gavage comme en Flandre, où on a développé un système compensatoire" , insiste Michel Vandenbosch, le président de Gaïa.  Et précise: "Plus le producteur arrête rapidement, plus les indemnités seront importantes."

Nous respectons un cadre légal européen sur la protection des animaux d’élevage, avec en plus des règles wallonnes encore plus strictes.

Les éleveurs wallons ne l’entendent pas de cette oreille. Valérie Van Wynsbetrghe produit du foie gras depuis 20 ans dans la région de Florennes. Elle est très souvent contrôlée dans son travail. Valérie assure que "nous respectons un cadre légal européen sur la protection des animaux d’élevage, avec en plus des règles wallonnes encore plus strictes."  Selon Gaïa, ces contrôles sont de la poudre aux yeux.

GettyImages

Le bien-être animal aussi une priorité des éleveurs

Valérie est pourtant formelle: depuis 20 ans, elle élève des canards dans le strict respect animal.

Quand l’animal n’est pas traité correctement, avec bienveillance, on n’aura pas un beau produit à la fin.

Elle souligne que "le gavage, c’est une étape importante que l’on fait correctement. Il faut être concentré, minutieux pour que le canard soit bien. Quand l’animal n’est pas traité correctement, avec bienveillance, on n’aura pas un beau produit à la fin."

Le débat est bien loin d’être terminé. En attendant le consommateur a lui le choix entre foie gras ou faux gras.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Courcelles : première ville wallonne du bien-être animal selon Gaia

Regions

Gaia dépose plainte contre des éleveurs de dindes pour violation du bien-être animal

Articles recommandés pour vous