Exposition - Musées

Au Royaume-Uni, les musées font, eux aussi, le deuil d’Elizabeth II

Les musées britanniques ont repensé leur mission durant cette période de deuil national.

© Photographie Marco BERTORELLO / AFP

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues à Londres d’ici le 19 septembre, jour des obsèques d’Elizabeth II. De nombreux commerces et établissements seront fermés pour ces funérailles nationales, dont la plupart des musées du Royaume-Uni.

À disparition exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La quasi-totalité des musées britanniques seront fermés, le lundi 19 septembre, pour rendre un dernier hommage conjoint à la reine, décédée à l’âge de 96 ans. Parmi eux, la National Gallery, la Tate, le British Museum et le V&A, tous à Londres, ainsi que la galerie nationale d’Écosse à Édimbourg et le musée national de Cardiff.

Les institutions muséales du pays décrivent cette fermeture temporaire comme "une marque de respect" envers celle qui fut leur souveraine pendant 70 ans et 7 mois. Toutefois, rien ne les y oblige. Le Bureau du Cabinet a publié des directives sur la manière dont les établissements britanniques peuvent observer ce deuil national, qui s’achèvera avec les obsèques d’Elizabeth II.

Les musées, galeries et autres lieux publics […] peuvent choisir de fermer le jour des funérailles nationales, mais il n’y a aucune obligation de le faire et cela est laissé à la discrétion de chaque organisation.

Depuis l’annonce du décès de la reine, c’est le pays entier qui s’est mis à l’arrêt. De nombreux événements et rassemblements ont ainsi été annulés, dont le congrès annuel du Parti des libéraux démocrates et même la grève des transports. Les musées ont, eux, continué d’accueillir le public, à l’exception de la Queen’s Gallery, située dans le palais de Buckingham. Les autres sites gérés par la Royal Collection Trust ont également fermé leurs portes depuis le décès de la monarque.

Les musées britanniques ont toutefois repensé leur mission durant cette période de deuil national. La Tate Modern a ainsi décidé de rester ouverte 24 heures sur 24 pour fournir des toilettes aux milliers de personnes qui font la queue pour se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II, dans le palais londonien de Westminster. Ses galeries restent fermées en dehors des horaires d’ouverture normaux. Le Southbank Centre a pris la même décision.

D’autres établissements offrent à leurs visiteurs un espace pour adresser leurs condoléances à la reine. Le Dorset Museum recueille les souvenirs du public dans un livre tout au long de la période de deuil national. L’ouvrage rejoindra ensuite la collection permanente de l’institution.

Sur le même sujet

Décès de la reine Elizabeth II : fin de la période de deuil royal en Grande-Bretagne

Décès d'Elizabeth II

La revue de presse : funérailles d’Elizabeth II, le dernier voyage

Belgique

Articles recommandés pour vous