Regions Hainaut

Au SPARKOH, les phénomènes naturels n’auront plus de secrets pour vous !

Soyez parés pour un voyage au centre de la terre ou dans l’atmosphère, l’exposition répond à certains des nombreux mystères qui composent notre planète.

© SPARKOH !

08 sept. 2022 à 09:00Temps de lecture2 min
Par Maïna Boutmin

Dans son exposition Géo’dynamic, le SPARKOH! de Frameries emmène les jeunes et moins jeunes à la découverte des phénomènes naturels. Soyez parés pour un voyage au centre de la terre ou dans l’atmosphère, l’exposition répond à certains des nombreux mystères qui composent notre planète.

Divisée en cinq pôles thématiques, l’exposition est une invitation à l’exploration des phénomènes météorologiques ou géophysiques. Chaque espace est agrémenté d’explications et éclairé par des interviews d’experts ayant voyagé partout dans le monde : du sismologue au guide de haute montagne, le visiteur découvre comment l’Homme apprivoise et perçoit ces phénomènes naturels.

Dans le pluviorama, les visiteurs partent à la découverte des précipitations que nous connaissons bien en Belgique : la pluie. Mais c’est globalement le cycle de l’eau qui est sous les projecteurs et neige et grêle se dévoilent également. Dans une vitrine, une tempête de neige digne de la Toundra est à contempler.

Au nébuloscope, c’est la tête dans les nuages que l’on peut découvrir les cumulonimbus orageux et autres nuages, et pour plus de sensations, une installation sensorielle génère des éclairs.

Il faut bien s’accrocher dans la ventosphère ! Observation des tempêtes, cyclones et tornades au programme et un tube simulateur de grands vents dans lequel s’engouffrer.

A l’ondulogène, les ondes sismiques nous font trembler et les visiteurs découvrent les origines des tremblements de Terre et observent certaines de leurs conséquences avec un générateur de tsunamis.

Enfin, à l’éruptiôme : c’est un plongeon au cœur des volcans grâce à une maquette de volcan en vidéo mapping de laquelle émanent des odeurs de soufre.

En fin d’exposition, le "Climadôme" en surprendra plus d’un. Dans cet espace au climat virtuel chaque entrée de visiteurs, change et bouleverse son état. Plus l’activité se densifie, plus le climat virtuel se modifie et a des conséquences sur ses différents milieux. Il est une manière de démontrer que l’Homme accélère les changements climatiques actuels à un rythme encore jamais observé.


Informations pratiques

L’exposition est accessible à tous les publics et s’adresse notamment aux jeunes à partir de huit ans.

SPARKOH !
3, rue de Mons – B-7080 Frameries

Observation des tempêtes, cyclones et tornades au programme et un tube simulateur de grands vents dans lequel s’engouffrer.
Dans une vitrine, une tempête de neige digne de la Toundra est à contempler.

Articles recommandés pour vous