Guerre en Ukraine

"Aucune légitimité", "une mascarade" : réactions internationales après les référendums organisés par la Russie en Ukraine

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan.

© AFP or licensors

27 sept. 2022 à 17:40Temps de lecture1 min
Par Belga et AFP édités par Ambroise Carton

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a dénoncé mardi avec force les référendums "fictifs" organisés par la Russie en Ukraine et assuré le président ukrainien du soutien des alliés au droit à l'autodéfense de l'Ukraine. La Russie et les autorités des régions qu'elle occupe en Ukraine ont affirmé mardi que le "oui" était largement en tête de ces référendums d'annexion. 

"Les référendums fictifs organisés par la Russie n'ont aucune légitimité et constituent une violation flagrante du droit international. Ces terres sont l'Ukraine", a-t-il tweeté après un entretien avec le président Volodymyr Zelensky.

Les référendums d'annexion organisés en Ukraine sont une "mascarade", a pour sa part déclaré mardi la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna, affirmant sur la chaîne privée BFMTV ne voir "aucune sincérité" dans cette consultation organisée par Moscou. "Il s'agit d'une mascarade (...). Il n'y a aucune sincérité dans les votes qui ont pu être exprimés", a déclaré la cheffe de la diplomatie française. "Ils n'ont aucune légitimité, aucune valeur. Nous ne les reconnaîtrons pas, ils entraîneront des sanctions de la part de la France, de l'Europe et d'autres Etats de la communauté internationale".

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a quant à lui affirmé mardi que les Etats-Unis et leurs alliés ne "reconnaîtront jamais" l'annexion par la Russie de territoires en Ukraine. "Nous-mêmes et de nombreux autres pays avons été clairs. Nous ne reconnaîtrons pas, nous ne reconnaîtrons jamais, l'annexion de territoire ukrainien par la Russie", a déclaré M. Blinken lors d'une conférence de presse, interrogé sur la tenue de ces référendums dans les territoires sous contrôle russe.  

Israël a déclaré qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats des référendums d'annexion, lancés vendredi dans quatre régions d'Ukraine sous contrôle total ou partiel russe. "Israël reconnaît la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine et ne reconnaîtra pas les résultats des référendums dans les régions orientales de l'Ukraine", indique mardi soir un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

 

 

Sur le même thème : Extrait JT (25/09/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous