RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

Augmentation des prix de l'alimentation durant le confinement

22 sept. 2020 à 14:05 - mise à jour 22 sept. 2020 à 14:24Temps de lecture1 min
Par Olivier Corroenne

Durant le confinement, les prix de l'alimentation ont augmenté !

C'est confirmé par un rapport de l'Observatoire des prix qui analysé l'évolution des prix au second trimestre de cette année par rapport à l'année dernière. 

A quel niveau le prix de l'alimentation a-t-il augmenté ?

Au second trimestre, entre avril et juin, en plein Covid, les prix de l'alimentation ont augmenté par rapport à l'année précédente : + 3,2%. Les produits non transformés plus que les autres avec une hausse de 6,1%. Et ce sont surtout les fruits qui ont tiré les prix à la hausse : + 11,6%. Pourquoi ? Réponse de Peter Van Herreweghe, directeur de l'Observatoire des prix : " Deux choses importantes : tout d'abord la mauvaise récolte des pommes et des poires en 2019, qui sont vendues maintenant. Cela a un impact à la hausse sur les prix. Deuxièmement, les exportations ont fortement augmenté. La demande a donc augmenté avec une offre diminuée, cela a aussi impacté les prix". Le prix du poisson a aussi été impacté : +3,7%. En cause : le prix à la hausse des crevettes grises qui n'ont pas pu être pelées au Maroc à cause du Covid 19. Le prix de la viande a également augmenté. Là c'est le porc qui a tiré les prix à la hausse : + 5,6% . Tout cela à cause d'une très forte demande de la Chine à cause de la peste porcine en Asie.

Bonne nouvelle, le prix de l'énergie a baissé

Consolation, durant la période de confinement, les prix de l'énergie ont baissé : - 16 % tirés vers le bas par la diminution du prix du pétrole. La demande était beaucoup plus faible pour une offre plus importante.

Retrouvez "On n'est pas des pigeons" du lundi au vendredi, à 18h30, sur la Une et sur RTBF Auvio.

Articles recommandés pour vous