Regions Liège

"Aujourd'hui je leur apprends à se servir d'un clavier" : des formations pour combler ses lacunes informatiques

© Tous droits réservés

Ce sont des gestes qui semblent pour certains aussi naturels que de respirer. Utiliser internet, envoyer un mail, tant de réflexes qu’en réalité, beaucoup n’ont pas. Selon une étude de la Fondation Roi Baudoin, en Belgique, 46% des personnes âgées de 16 à 76 ans sont en situation de "fragilité numérique". Ce terme fort désigne les personnes qui ne maîtrisent pas une partie ou l’entièreté des notions informatiques de base.

Depuis plus de deux ans, le Forem organise des "smart jobs". Cet anglicisme désigne en réalité des formations numériques permettant d’inculquer les bases. Parmi les demandeurs d’emploi qui prennent part à ces formations, certains n’ont absolument aucune maîtrise des outils informatiques. Anne-Catherine, formatrice du Forem explique par où commence la formation. "Avant que la formation ne commence réellement il y a une préformation de trois séances durant lesquelles on initie un contact avec le matériel informatique. La première séance est dédiée à l’utilisation de la souris. C’est une étape très importante, certains ne savent pas du tout s’en servir. Aujourd’hui je leur apprends à se servir d’un clavier."

Un frein pour l'emploi

Des lacunes qui empêchent Afida, à la recherche d’un emploi depuis le mois de février, de trouver du travail. "Avant j’optais pour les solutions de facilité. Lorsque je devais faire quelque chose sur l’ordinateur j’appelais ma fille pour qu’elle le fasse à ma place. Le problème c’est qu’aujourd’hui elle n’a plus le temps pour ça et c’est normal. Le numérique est partout, dans l’éducation et la santé par exemple… Personnellement j’aimerais travailler dans des hôpitaux mais sans le bagage informatique j’ai très peu de chances de trouver un emploi là-dedans."

Anne-Catherine, la formatrice, explique que des gestes simples ne sont pas évidents pour certaines personnes. "À la fin de la plupart des offres d’emploi, il y a désormais la mention "veuillez envoyer votre CV par mail à l’adresse suivante". Mais pour effectuer cette procédure, il faut savoir créer un mail, savoir écrire un objet, joindre le bon fichier… Ce sont des compétences que certains n’ont pas. Notre but, c’est de les aider à trouver un emploi évidemment mais c’est également de les aider dans leur vie de tous les jours par rapport à leurs démarches administratives par exemple."

Des installations spécifiques

 

Pour mettre en place ces formations, le Forem a installé des "Smart corners". Des pièces munies d’une installation informatique de qualité, comprenant notamment des tablettes et une TV, pour montrer qu’avec très peu d’appareils, on peut déjà faire énormément de choses. "Nous avons choisi de mettre en place des tablettes parce que la plupart des personnes qui viennent se mettre à niveau ont déjà un smartphone. La tablette est ce qui s’en approche le plus et ça permet de partir sur des bases déjà acquises." annonce Anne-Catherine, avant de continuer. "La télévision sert à montrer que, très facilement, on peut faire basculer ce que l’on voit sur la tablette sur la TV, on peut faire pas mal de choses avec très peu de machines."

Actuellement, le Forem a installé 17 "Smart corners" en Wallonie. Ce nombre est destiné à augmenter. L’entreprise espère en compter 31 d’ici 2023.

Sur le même sujet

200 professeurs et intervenants sociaux venus se former sur base volontaire aux “ateliers d’automne” à Couvin

Regions Namur

Articles recommandés pour vous