RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Matière grise

Auriculothérapie : stimuler nos oreilles, un antistress ?

Est-ce que l’auriculothérapie fonctionne ?

Patrice Goldberg sur Vivacité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On le sait, l’oreille est une zone très innervée et hautement érogène. Dans un cadre thérapeutique, le fait de la stimuler pourrait même nous aider à lutter contre l’anxiété ou le mal de dos ! On appelle cela l’auriculothérapie.

Une pratique ancestrale

L’auriculothérapie moderne, qui consiste à stimuler certains points sur l’oreille pour soulager différents maux, est dérivée d’une pratique ancestrale d’acupuncture chinoise. Remise au goût du jour par des thérapeutes occidentaux dans les années 50, elle a permis d’identifier 200 points sur le pavillon de l’oreille, qui seraient reliés à certaines zones de notre cerveau ou de notre corps.

D’après ces thérapeutes, la stimulation de ces zones à partir de l’oreille pourrait avoir un impact bénéfique sur notre bien-être et notre santé. Aujourd’hui, elle n’est plus seulement pratiquée à l’aide d’aiguilles mais aussi avec des aimants, des impulsions électriques ou encore des rayons laser à infrarouge.

Efficace ou pas ?

Mais ses bénéfices ont-ils été validés scientifiquement ? Il est difficile de réaliser des études fiables car elles exigent de comparer le ressenti de patients après des séances à celui de patients après la prise d’un placebo, et les données recueillies ne sont pas toujours objectives.

L’Inserm (Institut national français de recherche médicale) a cependant produit un rapport sur l'auriculothérapie mentionnant l’existence d’un certain nombre d'études valables sur le plan scientifique.

Que disent-elles ? Dans certaines indications, il pourrait en effet y avoir des bienfaits à la pratique de l’auriculothérapie.

Des vertus prouvées…

Des études ont notamment permis de démontrer une baisse de stress, en l’occurrence de l'anxiété avant une opération chirurgicale, en utilisant de l’auriculothérapie ; baisse que l’on ne retrouvait pas chez les patients qui avaient reçu un traitement placebo. De même, il semblerait que cette pratique puisse diminuer les nausées et les vomissements qui apparaissent parfois à la suite d’une opération.

D’autres recherches ont montré que l’auriculothérapie peut aussi se révéler efficace contre certaines douleurs, telles que celles du bas du dos (qu’on appelle les lombalgies) dans le cas des femmes enceintes.

Par ailleurs il existerait un bénéfice contre certaines formes de migraine, une affection qui touche une grande partie de la population. Pour les personnes qui souhaitent tester une approche non conventionnelle, l’auriculothérapie peut donc représenter une option pour laquelle des travaux scientifiques fiables ont montré une certaine efficacité.

…sauf pour les addictions

En revanche, on entend souvent parler de cette méthode pour lutter contre les addictions, notamment le tabagisme. De ce côté-là pas de bonne nouvelle : aucune recherche valable n’est parvenue à prouver une efficacité à ce propos. Ce qui ne doit pas empêcher les chercheurs de procéder à d’autres études, bien au contraire.

Il n’est pas exclu que de nouveaux protocoles puissent étendre le champ d’action de cette thérapie. En tout cas, elle nous incite à tendre l’oreille !   

© Tous droits réservés

Retrouvez la chronique de Patrice Goldberg dans La Grande Forme sur Vivacité, et retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Articles recommandés pour vous