Tennis

Australian Open : Un juge ordonne la libération de Novak Djokovic

Cette première étape ne signifie donc pas encore la fin de la saga. Le gouvernement australien pourrait utiliser des recours contre le joueur serbe.

© Tous droits réservés

10 janv. 2022 à 06:53Temps de lecture1 min
Par Christophe Delstanches

Le juge Kelly, qui a en charge l’affaire du visa australien de Novak Djokovic, a cassé la décision d’expulser d’Australie le joueur serbe. Pour le juge "l’annulation du VISA n’était pas légale", Djoko devrait donc être libéré du centre de détention où il se trouve depuis son arrivée sur le sol australien. Mais cette décision ne signifie pas que le champion serbe pourra prendre part à l’Australian Open, qui a démarré dimanche. Le gouvernement australien peut encore ordonner son expulsion, a indiqué un avocat à l’AFP.

Cette première étape ne signifie donc pas encore la fin de l'histoire. C'est un premier pas dans la bataille judiciaire que livre le N.1 mondial pour entrer en Australie sans être vacciné contre le Covid-19.

Le gouvernement australien pourrait utiliser des recours contre le joueur serbe. Après cette audience, l’avocat qui représente les autorités australiennes, a déclaré que le Ministre de l’Immigration allait évaluer la possibilité d’utiliser son "pouvoir personnel d’annulation".

La première annulation avait été ordonnée par le Ministère de l’Intérieur. La saga Djokovic n’est donc pas encore terminée, pas sur que l’homme aux 20 titres en Grand Chelem pourra défendre son titre à Melbourne. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous