RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

Aux Pays-Bas, le délai de réflexion avant l'IVG est désormais supprimé

21 juin 2022 à 16:09Temps de lecture1 min
Par Belga

Le parlement néerlandais a adopté mardi une loi qui supprime le délai de réflexion de cinq jours à respecter avant la réalisation d'une IVG, estimant que les femmes doivent pouvoir déterminer elles-mêmes le temps dont elles ont besoin pour prendre une décision.

Une majorité des députés et des sénateurs estiment que "l'abolition de la période de réflexion obligatoire rend justice à l'autonomie des femmes et à leur droit à l'autodétermination", a déclaré le Sénat dans un communiqué.

Après avoir été précédemment voté par la chambre basse, le projet de loi, porté par quatre députés progressiste, écologiste, travailliste et libéral, a été approuvé mardi par une grande majorité des sénateurs, qu'ils soient membres de la coalition gouvernementale ou de l'opposition.

Des partis chrétiens conservateurs et d'extrême droite ont voté contre, estimant notamment que la suppression du délai de réflexion porte préjudice à la protection des droits à la vie de l'enfant à naître.

Parmi ceux qui ont voté contre se trouvaient aussi des opposants de principe à l'avortement.

Selon les initiateurs du projet de loi, "diverses études montrent que les femmes et les médecins sont tout à fait capables de prendre une décision mûrement réfléchie et prudente, même sans période de consultation minimale obligatoire", a affirmé la chambre haute.

Entrée en vigueur dès 2023

Selon le ministère de la Santé, la loi devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, a rapporté la télévision publique NOS.

L'avortement est légal aux Pays-Bas depuis 1984. Il est autorisé jusqu'à la vingt-quatrième semaine de grossesse.

Articles recommandés pour vous