C'est vous qui le dites

Avant de pratiquer un sport, tout le monde devrait-il faire un test à l’effort ?

© Royal Excelsior Stéphanois

17 oct. 2022 à 09:31Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

À Court Saint-Etienne, un joueur de foot de 19 ans est décédé en plein match. Samedi soir, le jeune Ibrahim jouait avec l’équipe réserve du club stéphanois face à Ittre quand il a été victime d’un malaise cardiaque. L’intervention des secours n’aura malheureusement pas permis de le sauver. Après ce drame, se pose la question des tests à l’effort qui ne sont pas réclamés dans le sport amateur, ce que regrette le coordinateur général du club. Le vice-président parle d’un budget de 50€ qui peut être lourd pour une famille.

Avant de pratiquer un sport, tout le monde devrait faire un test à l’effort ? C’est la question que l’on vous posait ce matin sur "c’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"Ce n’est pas réaliste"

Ivan, un auditeur de Charleroi, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "En tant que cardiologue spécialisé dans les troubles du rythme, je pense que ce n’est pas réaliste de vouloir dépister tous les jeunes. Et ce n’est certainement pas un test à l’effort qui va détecter des risques d’arrêts cardiaques. Souvent, quand un jeune fait un arrêt cardiaque et qu’on le réanime, on ne trouve pas la cause de cet incident. Ces sportifs font déjà des efforts tous les jours. Le plus important, lorsqu’un accident cardiaque se réalise, c’est que les gens présents puissent effectuer les gestes qui sauvent. Il faut surtout former aux premiers soins."

© Getty Images

"Un contrôle cardiaque à partir d’un certain âge"

À Theux, Olivier nous partage son avis : "Mon fils de 19 ans fait du football depuis qu’il est tout petit. Pour une inscription scolaire, il a dû faire un test à l’effort et ça m’a coûté 23 euros. Ça vaut le coup. Beaucoup de sports demandent des tests médicaux. Le foot exige pas mal d’efforts et d’entraînement. Ce serait bien de réaliser un contrôle cardiaque à partir d’un certain âge. La vie d’un enfant est précieuse."

© Getty Images

"Je vais faire passer des tests à mon fils "

Le débat se termine avec le témoignage de Maria à Fleurus : "Mon fils joue dans le même club que le jeune Ibrahim. Je sais qu’en basket, il y a certains tests à passer, mais il n’y en a malheureusement pas en football. Je trouve qu’à partir d’un certain niveau, même amateur, il faudrait qu’on fasse passer une série d’examens médicaux aux enfants. Je vais en faire passer à mon fils étant donné qu’il a un certain niveau."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous