L'agenda Ciné

"Avec amour et acharnement" : une adaptation d'un roman de Christine Angot avec Juliette Binoche et Vincent Lindon

© Copyright Curiosa Films 2022

30 août 2022 à 04:00Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné

Le cœur a ses raisons…

Le film Avec amour et acharnement, actuellement au cinéma, est la deuxième collaboration de Claire Denis avec la romancière Christine Angot. Après avoir travaillé ensemble le scénario de Un beau soleil intérieur, la réalisatrice française adapte ici le roman de son amie, Un tournant de la vie paru en 2018 dont elle signe conjointement le scénario… le film marquant également les retrouvailles avec Juliette Binoche.

Sous un beau soleil d’été, un homme et une femme en vacances se baignent dans des eaux turquoise et limpides. Main dans la main, enlacés, nageant côte à côte, s’embrassant… comme seuls au monde, ils sont tout à leur plaisir d’être ensemble.

De retour à Paris, nos deux amoureux retrouvent leur appartement et s’offrent encore quelques étreintes comme pour ne pas fermer trop vite cette parenthèse enchantée qu’ils viennent de vivre.  Et puis la vie les rattrape et le quotidien reprend bientôt le dessus.

Il y a les courses que Jean fait dans ce supermarché de Vitry où il a ses habitudes. Il y a ces coups de fil réguliers à sa mère qui s’occupe de son fils Marcus (issu d’un premier mariage) et dont elle a la garde. Sarah, elle, a repris le chemin du studio de Radio France Internationale où elle anime chaque jour une émission en direct.

Une vie tranquille et heureuse bientôt bousculée et bouleversée quand Sarah aperçoit François, l’homme dont elle a été follement amoureuse et qu’elle a quitté pour Jean son meilleur ami et ancien associé…

Copyright Curiosa Films 2022

Les maux de l’amour

Le mari, la femme et l’amant… voici le moteur et le cœur de nombre d’histoires lues dans les livres et vues au cinéma. Et si ce trio est la plupart du temps infernal - et il est ici aussi ! –  il n’est pas rare que la morale soit de la partie. Mais là n’est pas l’option que prend Claire Denis. Son intérêt est ailleurs, dans l’observation toute à la fois sensuelle, psychologique et romanesque de la passion amoureuse. Sa caméra au plus près de ses personnages, la cinéaste sonde les silences, les gestes, les emportements, les hésitations et donne à voir l’emprise qu’exerce François sur Sarah (mais aussi sur Jean), le trouble jusqu’au vertige de Sarah dès que François réapparaît dans sa vie, et la déstabilisation de Jean, insécure, partagé entre jalousie et nécessité de trouver un nouveau souffle après la mauvaise passe qu’il vient de traverser (ce que l’on découvre petit à petit).

Comme dans le meilleur des thrillers, lentement mais sûrement, la tension monte, que vient souligner la musique de Tindersticks… jusqu’au dénouement libératoire et cruel.

Après Un beau soleil intérieur, c’est à une belle tempête intérieure à laquelle on assiste, portée par les excellents Juliette Binoche, Vincent Lindon et Grégoire Colin dans les rôles principaux.

Vivez-la aussi intensément que ses protagonistes en allant voir sans tarder Avec amour et acharnement !

Articles recommandés pour vous